Le , par
Une grande mission pour la DSI de Carrefour (et d'autres !)

Suis toujours frappé du niveau des projets des DSI (directions des systèmes informatiques) des enseignes. A vrai dire, parfois, je n’en comprends pas tous les termes, tant ils sont savants. Pour aller au bout de la confession, j’en suis même contraint de temps à autre à entretenir une conversation à laquelle je me sens étranger. Mais, en magasins, je retrouve rapidement mes esprits… et mes convictions : et si les DSI s’attardaient d’abord sur des projets moins ambitieux mais plus importants vus du client. Le chaînage par exemple… C’est cette semaine chez Carrefour. Le Baileys est en promo : 30 % en remise fidélité sur un prix facial de 13,72 €.

BaileysChaînage-2Mais, voilà, en fond de rayon (et dans le même magasin, sinon ça perd toute sa saveur) le même Baileys est à 13,57 €. La différence ? Le gencod. Le problème ? Ne pas avoir chaîné les codes-barres pour éviter que le client ne puisse en conclure que “chez Carrefour, avant de faire des remises, on commence par augmenter les prix”. Alors, oui, chaîner les gencods est un tout petit projet pour ces grands savants des DSI (de Carrefour et d’ailleurs, que le réquisitoire soit compris bien au-delà !). Petit projet mais grande mission. Car elle concerne directement le client dans sa première perception de l’offre.

BaileysChaînage-1