Le , par
Leclerc Tyrosse : du blanc et du bois clair, ça change !

Leclerc Tyrosse1

Passage à Saint-Vincent de Tyrosse dans les Landes. Stop au Leclerc qui a entamé une rénovation au long cours. Pas de big-bang mais un relifting dans le temps, lequel n’est pas encore achevé. Mais j’en vois assez pour comprendre et… apprécier. Ici, l’adhérent n’a visiblement pas choisi (comme bon nombre de ses congénères) une ambiance assombrie et du bois foncé. C’est tout l’inverse. Le bois, lorsqu’il est utilisé, est clair. Et le blanc domine. Il faut certes encore faire un effort d’imagination (pour voir l’hyper achevé) mais la direction est intéressante.

Autre rupture avec des années de dogme architectural : les stands traditionnels de la ceinture murale ne sont pas traités en alcôve (j’vous mets mon billet que ça l’aurait été il y a 10 ans) mais, à l’inverse, ils sont implantés en “avancée”, ce qui rend visibles les trois côtés du stand. Au passage, ils ont été légèrement relevés. Pour tout dire, j’aurai encore gagné quelques centimètres en hauteur pour rapprocher les produits des yeux des clients. Bilan : un hyper que je revisiterai volontiers après achèvement des travaux ! 

Leclerc Tyrosse2