Le , par
DISTRI PRIX juin : et si Monoprix avait touché le plafond ?

DISTRI PRIX

Nouvelle livraison de l’étude mensuelle DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers). Et cette livraison, établie sur la base de la moyenne des 30 jours de mai, pointe un phénomène bigrement intéressant : une amélioration de l’indice de Monoprix de 0,8 pt. Impossible qu’il ne s’agisse que d’un hasard… D’autant que dans le cadre de la réunion financière de début d’année, j’avais clairement compris des propos de Jean-Charles Naouri que Monoprix cherchait son “plafond” : en gros, le niveau de prix maximum acceptable par les clients, histoire d’optimiser la marge. Après tout, c’est de bonne guerre. A présent, place à la déduction… Si Monoprix a effectivement revu son pricing, c’est donc que les volumes commençaient à souffrir du tarifaire. Donc que Monoprix a bel et bien touché son plafond. A suivre… (tout comme le repositionnement d’Intermarché qui se confirme ou la dérive d’Auchan). 

Pour recevoir les résultats et la méthodologie, il ne vous en coûtera qu’un mail, ici