Le , par
26 propositions pour améliorer la compétitivité de l’agroalimentaire

TT 2016

Il en va du Think Tank Agroalimentaire des Echos comme de l’école de nos enfants ! Juin marque une étape. On range les cartables et on présente son travail. En l’espèce ici un “livre blanc”, recueil de 26 propositions et 11 réalisations inspirantes.

Déjà, un mot de contexte… Soutenu par Tereos, Invivo et Crédit Agricole, ce Think Tank a été mis sur pied par Les Echos pour réfléchir (de manière aussi dépassionnée que possible) à la compétitivité de la filière agroalimentaire. Le sujet est central pour au moins deux raisons : d’abord par le potentiel économique (et l’enjeu géopolitique induit) de l’industrie agricole et agroalimentaire à l’heure de la démographie galopante ; ensuite par le poids de ce secteur dans l’économie française. Autour de la table : agriculteurs, industriels, distributeurs et observateurs qualifiés que je fais réfléchir en ma qualité de directeur du Think Tank. Je ne vous cache pas que certains ont plus de mal que d’autres à sortir de leur posture corporatiste. C’est le jeu ! Et pour avoir déjà dirigé l’édition n°1 en 2014/2015, j’étais prévenu. 

Parmi les propositions revient sans surprise l’impérieuse nécessité d’harmoniser les conditions de production entre pays. Tant au niveau agricole qu’industriel, les écarts entre pays sont encore trop importants. Et souvent pénalisant pour l’offre made in France. Le made in France, justement… Après de vifs débats (corporatisme, quand tu nous tiens !), le Think Tank appelle à clarifier les règles de l’affichage et de la visibilité de l’origine. Là encore, c’est trop souvent le grand flou. Et quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup, dit-on. 

Pour découvrir plus en détail le travail du Think Tank (et ses membres, z’allez voir le plateau…), un p’tit mot ici

Pour assister mardi 28 juin à Paris à la restitution, en présence de nombreuses personnalités de l’agriculture, de l’industrie et de la distribution, un p’tit mail là pour réserver votre place