Le , par
Carte postale d’Almaty (Kazakstan) 7

president1

Pour Lactalis, ces dernières semaines ont tourné au « bashing ». Prix du lait payé aux producteurs insuffisant, arrogance dans les négociations, patron invisible, etc. Rien n’a manqué. Et pourtant… Qu’il est utile, indispensable même, qu’une filière puisse compter sur des industriels puissants, présents partout dans le monde. Lactalis est de ceux-là. Pour une part (et c’est le pragmatisme qui le veut) les produits sont fabriqués au plus proche des zones de consommation. Mais d’autres sont bien made in France avec du lait made in France. C’est le cas de ce beurre, largement mis en avant dans ce Ramstore du centre-ville. Consommé à Almaty mais produit avec du lait normand qui a donc rémunéré (insuffisamment peut-être, mais rémunéré quand même) des producteurs français.

president2