Le , par
Leclerc Orvault : les vertus de la concurrence et de l’émulation…

orvaultgrandval

Par principe, l’émulation est l’un des moteurs dans les groupements d’indépendants. Logique. Une coopérative est une affaire d’hommes (et de femmes pour quelques unes). Quant se rajoute à l’émulation la concurrence, alors là, la créativité est au rendez-vous. Pour qui en doute, direction Nantes. La ville est depuis longtemps quadrillée par 6 Leclerc. Les plus anciens se souviendront de “Force 6″, le rassemblement promotionnel des 6 hypers lorsque leurs zones de chalandises ne se superposaient pas (trop).

Désormais, avec les agrandissements successifs de tous les hypers nantais et des marchés qui sont objectivement plus difficiles, les “6” sont tout à la fois alliés (via l’enseigne) et… concurrents. Ce qui pousse donc à l’excellence. Dernier exemple en date, Orvault au nord de l’agglomération qui vient d’achever une année de travaux. Et qui mérite le détour pour quiconque cherche de l’inspiration (étant régulièrement sollicité pour communiquer des listes de magasins à voir, je devance ici la question !). Un hyper à voir pour deux raisons : 1) d’abord pour la réussite esthétique (les rayons trad’ en corners inversés par exemple) ; 2) ensuite pour des partis pris auxquels je crois depuis longtemps. Premier de ces partis pris : l’implantation du rayon vins dans la zone marché. Ici, à Orvault, le vin est entre la poissonnerie, les fruits et légumes et la boucherie. Second parti pris : les arts de la table. Voilà un rayon qui est nettement plus “e-commerce imperméable” que bon nombre de rayons non-al et, cerise sur le gâteau, qui est directement connexe de l’alimentaire. Donc, la conclusion est évidente : les arts de la table doivent être exacerbés en magasin et constituer la frontière poreuse et naturelle entre non-al et alimentaire. Ce qui est le cas ici à Orvault. Voilà pourquoi j’adhère (et aussi pourquoi je place illico Orvault dans le Top 20 des hypers français les mieux armés pour l’avenir, surtout à l’indice prix 92…). 

Plus d’infos et de photos dans le prochain numéro de VIGIE GRANDE CONSO. 

 vigie-bandeau-blog-750