Le , par
Parts de marché : Lidl caracole, Auchan dégringole

PDM P13

On peut s’intéresser de très près au commerce français même de l’autre côté Atlantique (NRF big retail show de New-York oblige). Ce que je fais naturellement, sous l’angle des performances des enseignes. Selon l’étude mensuelle de Kantar Worldpanel à laquelle j’ai eu accès (selon la formule consacrée !), si Lidl caracole, Auchan dégringole littéralement. Sur la P13, période s’achevant le 25 décembre, les hypers Auchan concèdent en effet 0,4 pt de part de marché. Un “gadin” qui intervient après – 0,6 pt sur la période précédente et qui retarde d’autant… “l’inversion de la tendance” anticipée pour la fin de l’année par Wilhem Hubner, le patron du groupe, lors de la présentation des résultats 2015 en mars dernier. En clair, Auchan est encore dans le dur. Et il devient quand même difficile d’imaginer que la relance attendue puisse se faire sans un effort promo additionnel… Voilà des mois que je m’étonne d’une espèce de timidité commerciale d’Auchan. Mais je dois sans doute être un peu bêta… 

A l’inverse, ça “farte” pas mal pour Lidl. L’enseigne s’adjuge 0,3 pt supplémentaire, presque un rythme habituel. Faut dire que le discounter ne ménage pas sa peine, sur tous les fronts publicitaires… Le hand-ball d’un côté, la pub classique de l’autre. En média, selon la pige Kantar Média, Lidl est devenu le premier annonceur du retail l’an dernier avec 355 millions d’euros bruts. Le second, Leclerc, est près de 100 millions derrière (267), malgré une part de marché environ quatre fois supérieure. C’est dire le niveau de sur-régime publicitaire auquel tourne la machine Lidl… Mais un niveau qui porte ses fruits. Au moins sur le commerce ;-)