Le , par
Linéaires, Rayon Boissons et Editions Dauvers sont heureux…

Apero

… de vous annoncer la naissance de leur p’tit dernier : Apér’Oh. Le constat de départ (que je dois à mon associé Jean-Philippe Gallet) est simple : l’apéritif est un véritable moment de consommation désormais (nul besoin de l’argumenter je pense…) et, paradoxalement, il n’existait ni support éditorial pour capitaliser sur cet intérêt des Français pour le sujet apéritif, ni support publicitaire ciblé pour les marques qui, pourtant, orientent une part non négligeable de leurs budgets sur ce moment. Le projet Apér’Oh ! était né… 

Ensuite, pour donner le plus de chances possibles à ce projet, nous avons associé des compétences complémentaires. “Chez Dauvers”, nous revendiquons une certaine expertise en presse gratuite avec RENNES CONSO depuis 12 ans (130 000 ex/mois, sans doute l’un des rares titres de presse gratuite à ne pas perdre d’argent sur une aussi longue période !). Du côté de Linéaires et de Rayon Boissons, une compétence produits et commerciale (vis-à-vis des annonceurs grande conso). Entre les trois partenaires, une certaine habitude de travailler en commun ;-)

Enfin, le magazine lui-même… Une quarantaine de pages (à picorer, comme pour un apéro !), diffusé en boîtes-aux-lettres à 500 000 exemplaires sur le Grand Paris. Particularité, un niveau de ciblage qui permet de viser les foyers apérophiles (indices de consommation largement supérieurs à la moyenne sur ces catégories) et aisés (plus de 50 000 € de revenus). En toute logique, une cible qui ne peut qu’intéresser les annonceurs ;-)

Pour feuilleter le numéro 0 (en amuse-bouche de ce que sera le “vrai” Apér’Oh!), c’est ici.

Et pour accéder à la présentation plus complète, c’est là. 

* pour ceux qui s’étonnent de cette proximité entre Linéaires, Rayon Boissons et Editions Dauvers, un p’tit mot d’explication. Il y a certes une proximité géographique : Rennes, siège de nos deux sociétés. Mais ça ne suffit pas à tout expliquer, ne serait-ce parce que, à mon niveau, Rennes n’est guère plus qu’une “base”, étant au moins aussi souvent à Paris, Arras, Lyon ou plus loin encore ! Il y a longtemps déjà (comme disent les vieux… cons), j’ai eu la responsabilité éditoriale de Linéaires (1994-2001) et Rayon Boissons (1993-1996). Ca créé des liens. D’autant que deux de mes associés sont également des “anciens” de Linéaires et Rayon Boissons. Voilà pourquoi nous revendiquons un “front breton” sur le terrain de l’info-retail et menons plusieurs projets en commun : les Ateliers du Drive, les Ateliers du Vin et donc désormais… Apér’Oh!     Santé !