Le , par
Les mercredis Costco : L’enseigne et sa carte… d’or !

logo mercredis CostcoDifférent à plus d’un titre des circuits de distribution classiques, le concept de magasins-entrepôts Costco se distingue en premier lieu par sa carte de membre. En effet, seuls les consommateurs, particuliers ou entreprises, dûment encartés sont admis. En contrepartie, Costco s’engage à leur proposer « des produits de grande qualité et des marques renommées au plus bas prix ! ». Un deal visiblement satisfaisant au vu du taux moyen de renouvellement de l’adhésion (90 % en Amérique du Nord) mais un pari certain sur les nouveaux marchés comme la France. 

IMG_6334A Villebon-sur-Yvette le 24 mai prochain, le prix de l’adhésion annuelle a été fixé à 36 euros. Un montant en droite ligne de ce qui est facturé aux clients de l’enseigne à Séville et Madrid (36,30 €), premières implantations en Europe continentale. C’est aux Etats-Unis, sur le marché historique, que l’adhésion est la plus élevée : 55 dollars (+ taxes) et ce montant doit passer à 60 dollars à partir du mois de juin.

Compte tenu de la zone de chalandise autour de Villebon sur Yvette (4 millions d’habitants à une demi-heure de route), en se basant sur les récentes ouvertures espagnoles, Costco France table sur 30 000 adhésions d’ici l’ouverture le 24 mai prochain. Voire 50 000 dans l’hypothèse la plus optimiste (Gary Swindells, le boss, et moi avons d’ailleurs un pari en jeu à ce niveau !). Ce qui laisse augurer un petit pécule de départ non négligeable compris entre 1 et 2 millions d’euros.  Au niveau mondial, le montant cumulé des adhésions s’élevait sur l’exercice 2015/2016 à 2,6 milliards de dollars pour un total de 86,7 millions de cartes. Une somme peu ou prou équivalente au résultat net dégagé par Costco (2,4 milliards $) pour un chiffre d’affaires de 116,1 milliards $.  En clair, les cotisations annuelles “font“ littéralement le résultat net de l’enseigne