À la une

Il faut sauver Winny !

SauverWinny-1

C’est le week-end, un peu de légèreté… Donc, oui, je le crie, « faut sauver Winny ». La marque premier prix de Cora est en effet en… légitime danger. En danger car, depuis la fin d’année dernière, les produits premiers prix Carrefour (ci-dessous) ont débarqué dans les rayons de Cora et de Match. Mais, finalement, un danger qui est… légitime. Car, au nom de la massification des volumes, il est logique que deux alliés à l’achat s’entendent pour proposer le même produit dès lors qu’il est anonymisé (ce qui est le cas de ces produits « blancs », feu produits Carrefour Discount). Donc j’ai quand même bien peur que Winny disparaisse 🙁

SauverWinny-2

7 commentaires

  1. Il a pris en photo son paquet de sucre Winny il est content (façon Jean Marc) looool
    Je déconne ;p
    Fin des années 90, la marque Winny était distribué chez Topco, chaîne de petits supermarchés en limousin.
    A ce moment là, Topco abandonnait sa marque distributeur, et la remplacer par Belle France, Ecoprix et Winny. Il me semble que Winny appartenait à la Francap non ?

  2. Olivier, avez-vous remarqué que pas mal de produits blancs Carrefour disparaissent des rayons et sont remplacés par des sous marques ? Eau de javel, fromage blanc, etc les exemples sont nombreux.
    Je ne comprends pas cette stratégie.

  3. Pour la petite histoire, Winny est une marque détenue par la société Belge Bloc, une entreprise qui avait été créée​ au lendemain de la 2eme guerre mondiale pour approvisioner la population Belge fortement sinistrée en important de produits alimentaires manquants, notamment des USA.
    De cette vocation, elle est restée une centrale d’achats proposant une large de gamme de produits sous les marques Winny, ProMelior (gros conditionnements pour la restauration) et Best Of (MDD de produits premium).
    La marque Winny, malgré son aspect de produits blancs – 1er prix, ne cherche pas à être la plus compétitive mais à proposer un niveau de qualité suffisant pour chaque référence. Je pense que c’est la guerre des prix qui a poussé Cora et Match (des enseignes elles aussi d’origine Belge) à rechercher la solution la moins chère pour rester compétitif sur chaque produit, que ce soit en utilisant les produits blancs de son partenaire Carrefour, en achetant des produits en direct chez les fournisseurs ou en continuant à s’approvisionner chez Winny pour le sucre par exemple. Ce qui donne un joyeux bordel…
    À noter qu’en France, la Diapar (supermarchés G20, et supérettes Sitis, Diagonal, Votre Marché) ainsi que Maximo sont toujours adhérents de la centrale Bloc et distribuent les produits Winny.
    Au début des années 2000, je me souviens qu’on trouvait chez Cora France une courte gamme de produits 1er Prix avec un emballage jaune et bleu et une pièce de monnaie souriante avec un pouce en l’air dans l’angle inférieur droit, qui fut ensuite remplacée par Winny (je ne connais pas la date exacte mais je dirai 2003). Cette marque est de nouveau visible sur le bloc de margarine cuisson (et peut être sur quelques autres produits ?) dans les Cora que je fréquente !

  4. Et les SAV Cora qui ferment, on les sauve ou pas ? on s’en fout en fait, on leur propose de les reclasser au drive, en boulangerie, épicerie… dur pour des techniciens brun, blanc ou informatique, dur aussi pour les clients qui appréciaient des interlocuteurs directs. M’enfin, Cora doit préparer la corbeille de la mariée…

  5. Idem pour les produits “bien Vu” chez Systeme U. Ils vont disparaître pour du no name. C’est déjà en cours de déploiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page