Le , par
Leclerc Drive pris en “flag” de prix différenciés

LeclercDrive-1

Ca va agacer chez Leclerc (voyez amis “bleus” comme j’vous connais bien…) mais peu importe. Car derrière ce qui n’est sans doute qu’une anecdote, il y a un vrai volet métier drive. Et comme j’entends assumer – et revendiquer – notre expertise du sujet*, pas question de l’éluder. Le point de départ donc : sans que ça puisse être une généralité (car le nombre d’occurrences est faible sur la totalité des observations), il m’a quand même été facile de dénicher des prix non alignés entre l’hyper et le drive dans ce Leclerc de l’Ouest (pas à Rennes, ça serait trop facile…). Comme souvent, mes observations portent sur des majeurs, ces produits qui ont le plus de probabilités d’être vus par le client (une observation sur le Ricard a bien davantage de valeur que sur le Tabasco). En voici ci-dessous 4, présentant des différences entre off-line et on-line. Parfois dans un sens, parfois dans l’autre. Qu’en déduire ? Que Leclerc, comme Carrefour, “joue” avec les prix drive ? Peu probable, d’abord parce que l’iso-prix est dogmatique chez Leclerc (je me souviens du “foin” lorsque j’avais révélé (ici) que Leclerc testait véritablement les prix différenciés). Ensuite, parce que l’écart n’est pas systématiquement en faveur du on-line ou du off-line. Conclusion, Leclerc s’empatouille dans les gencods. Les gencods des majeurs ont cette particularité d’être facilement différents… Histoire de brouiller le radar des comparateurs de prix. Et aussi la cellule prix de Leclerc. Voilà donc le sujet métier derrière l’observation : le chaînage des gencods. 

 LeclercDrive2

* A ce propos, et parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne, rendez-vous le 28 septembre à Paris pour la prochaine édition des Ateliers du Drive, co-organisée avec mes camarades de Linéaires. Comme on dit en bon français, “save the date” et suivez le blog. Comme pour la nouvelle tournée d’Indo, mise en vente des billets tout bientôt Et comme pour… l’ancienne tournée d’Indo, ça sera (peut-être, faut être modeste quand même) sold out, quelques jours avant. 

LesAteliers