Le , par
Je passe l’été avec Nielsen (1) : les ventes en GSA

 

Nielsen1A chacun ses vacances ! Cette année, je passe les miennes avec… Nielsen ! Je sais, ça peut surprendre. D’autant que j’ai en plus choisi de vous en faire profiter (nul besoin de me remercier). Donc, régulièrement, ici, quelques insights dont je considère l’intérêt suffisant pour vous déranger, entre la serviette de plage et l’apéro.

Premier insight aujourd’hui, un regard sur le marché des grandes surfaces dans son ensemble. Et la confirmation de tendances passées (désolé de vous avoir réveillé en pleine sieste pour ça). D’abord, l’effritement du non-al se poursuit, année après année : encore – 3,6 % pour la période juillet 2016 / juin 2017. Evidemment victime de la fuite on-line des catégories les plus web-perméables (hi-tech au premier chef). A l’inverse, bonne tenue du frais trad qui profite toujours d’une forme de prémiumisation de la conso. Quant au PGC/Frais LS, c’est pas folichon mais néanmoins positif (faut apprendre à se réjouir d’un + 0,7 %). Conséquence, le CATP (le chiffre d’affaires tous produits) est à peine positif : + 0,2 %. Mais l’enseignement principal est ailleurs : dans la baisse récurrente des rendements commerciaux. Car au + 0,2 % du CATP répond une hausse des surfaces commerciales d’environ 1,5 %. Donc c’est aisé d’en déduire que la dureté du marché n’est pas prêt de s’estomper… Donc, pour ceux qui en ont les moyens, restez durablement en vacances, la situation (commerciale) ne s’apaisera pas à la rentrée !