Le , par
Je passe l’été avec Nielsen (5) : l’offre par types de marques

Nielsen5

A chacun ses vacances ! Cette année, je passe les miennes avec… Nielsen ! Je sais, ça peut surprendre. D’autant que j’ai en plus choisi de vous en faire profiter (nul besoin de me remercier). Donc, régulièrement, ici, quelques insights dont je considère l’intérêt suffisant pour vous déranger, entre la serviette de plage et l’apéro.

Les types de marques à présent. Et l’occasion de constater que les politiques marchandises des hypers et des supers sont finalement assez proches (ce qui a créé historiquement une porosité entre ces formats, au bénéfice des supers). Certes, la part des innovations est supérieure en hypers et les MDD sont davantage présentes en supers, il n’empêche les écarts sont faibles. Situation analogue entre drive et proximité, même si les circuits ne se ressemblent guère… En fait, leur point commun est de sur-utiliser la MDD pour améliorer le mix de marge de l’offre. Car tant la proximité que le drive ont la même problématique : un chiffre d’affaires par point de vente faible, pouvant parfois mettre en péril la rentabilité. D’où la sur-exposition des MDD, mieux margées.