Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SAMEDI CONSO

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

SAMEDI

IMG_0761 

A Toulouse. L’occasion de tester « Frigga », la nouvelle application de Casino pour – je fais simple mais c’est l’idée – transformer mon smartphone en douchette de selfscanning et carte bancaire. Les deux « pilotes » sont à Toulouse (Séjourné et Saint-Exupéry). Direction l’avenue Séjourné. La gérante : « Vous avez pas de chance, la machine est en panne depuis plusieurs jours et on attend que Saint-Étienne nous envoie quelqu’un ». Moi : « Mince ! Ca doit embêter les clients qui avaient pris l’habitude d’utiliser l’application, non ? ». Elle : « Honnêtement, plusieurs clients l’ont testé au démarrage en fin d’année mais aujourd’hui si on a 2 ou 3 clients par semaine, c’est le maximum ». OK, j’ai rien testé mais j’ai… tout compris !

Cela dit, j’ai pas perdu mon temps. Je découvre la nouvelle charte graphique des produits Casino Délices. Déjà ça.

IMG_0762

 

LUNDI

IMG_20180129_155143 

Auchan annonce un nouveau slogan : « Et la vie change ». Quasi vexé de ne pas y avoir pensé plus tôt. Le 29 novembre, l’enseigne avait organisé un grand « raout » interne au Grand Palais à Lille et une bonne âme m’avait gentiment adressé cette photo. Tout y était ou presque ! Bien vu…

Capture d’écran 2018-02-02 à 18.47.47 

Mes camarades de LSA publie le top 10 des meilleurs lancements PGC/Frais LS de l’année (2017). Dans les 10, sept produits alimentaires : brownie Granola, brownie Milka, Activia gourmand, glaces M&M’s, pizza Panzani, Confiture Bonne Maman framboise, pot de glace Magnum. Et dire que de savantes études expliquent à longueur d’année que le client se rue sur les produits sains, naturels, voire bio, etc. Les sorties caisses ne confirment pas. Encore une fois : seule la vérité commerciale est… la vérité ! D’ailleurs, juste comme ça, je rappelle qu’en 2016 le meilleur lancement avait été… Nutella B-ready ! 

 

MARDI

bty 

Chez Auchan, rayon fruits et légumes. A l’initiative des producteurs, les bananes sont de plus en plus souvent vendues en lot et sur la base d’un prix à la pièce. Sur le fond, why not. Mais, dans les faits, c’est quand même un peu l’antithèse du commerce : 3, 4, 5, ou 6 fruits, la banane est toujours à 45 centimes l’unité. Aucune incitation à l’achat. Et un contresens commercial.

IMG_0658 

Monoprix annonce passer son lait MDD en C’est qui le patron. « 100% de la gamme de lait UHT à marque Monoprix (en brique, en bouteille, entier, demi- écrémé…) est aujourd’hui produite selon le cahier des charges C’est qui le patron », affirme l’enseigne. Direction donc le premier Monoprix venu. En rayon, les deux produits : l’originel C’est qui le patron à 99 centimes ; et le lait MDD Monoprix (C’est qui le patron inside) à 89 centimes. Question donc : combien le consommateur doit-il payer le litre de lait pour rémunérer justement le producteur comme le promettent en cœur Monoprix et Nicolas Chabanne, le créateur de la marque : 89 ou 99 centimes ? Troublant.

Monoprix

Pire… Sur le site drive de l’un des magasins de l’enseigne, le lait MDD, se revendiquant toujours clairement C’est qui le patron est à… 79 centimes. Je repose donc la question précédente : combien le consommateur doit-il payer le litre de lait pour rémunérer justement le producteur : 79 ou 99 centimes ? Troublant (re).

MERCREDI

Capture d’écran 2018-02-02 à 18.14.35 

La grosse OP Carrefour Contact. « Des prix fondus ». Avec, en tête d’affiche, Nutella, Chandeleur oblige. Ca frôle l’indigestion tout ce Nutella, partout… D’un autre côté, à 7,13 € les deux pots, soit deux fois et demi le prix chez Intermarché, ça va éviter toute bousculade dans les rayons !

MEL

Ca, c’est fort ! Suite à l’ITV de MEL chez Bourdin, le service presse de Leclerc qui “confirme” les propos de Michel-Edouard Leclerc. Parce que c’est pas automatique ? OK, MEL a un statut désormais différent (il n’est plus salarié de l’Association des Centres Leclerc mais agit en conseil extérieur), il n’empêche, il préside toujours aux destinées de l’enseigne. Tiens, osons le parallèle… Qui imagine le service comm’ de Carrefour publier un communiqué de presse ainsi titré : “Carrefour confirme les propos d’Alexandre Bompard” ? 

 

JEUDI

IMG_1065 

Cette semaine encore, Intermarché créé l’événement avec Pampers et Carte Noire à – 70 %. Direction Issy-Les-Moulineaux chez Thierry Cotillard, le patron de l’enseigne, pour en profiter. Naïvement, j’imagine qu’il a été bien servi par les entrepôts ;-) Raté. Les deux offres ne sont plus disponibles. En revanche, le box-palettes d’oignons en 5 kg « dégueule de came » ! Faut dire que c’est pas dans un Intermarché ultra urbain, entouré d’immeubles, que les filets de 5 kg d’oignons doivent partir comme des petits pains. Y’aurait pas eu une erreur d’aiguillage à l’entrepôt ?

IMG_1066

 

IMG_1079

Toujours chez Thierry Cotillard. Rayon café. Suis interpellé par cette promesse : « + 40 % d’arôme ». Moi : « Mais comment on mesure scientifiquement l’arôme d’un café pour affirmer qu’il y en a 40 % en plus ??? C’est pas possible ». Ma compagne de courses, plein de bon sens ou aussi douée pour la provoc’ que moi : « Si c’est de l’arôme artificiel, ils ont forcé la dose : + 40 %, c’est pas plus compliqué que ça ». Moi : « C’est brillant ça, j’en parlerai samedi… ! ».

Capture d’écran 2018-02-01 à 14.13.12 

Communiqué de presse de la FCD, la Fédération du Commerce et de la Distribution. Pas besoin de lire, le titre suffit : « Négociations commerciales : la FCD appelle les industriels à cesser leur campagne de désinformation ». Aucun doute, l’esprit des EGA s’est bien évaporé à l’épreuve des faits. Fallait pas non plus être grand clerc pour le pronostiquer.

 

VENDREDI

IMG_1221 

Visite du dernier Market ouvert. A Paris, rue de Sèvres, à deux pas du Bon Marché (pour la visite photos en avant-première, c’est ici). Un joli magasin, l’emphase mis sur la zone trad. Rien à dire sauf, comme souvent, dans le détail. Mes carottes râpées (oui, je suis fan ;-) ont été sélectionnées par… le fromager. Pour un magasin qui vante son professionnalisme produits frais… OK, je chambre. Mais qui aime bien, châtie bien (message personnel).

Capture d’écran 2018-02-02 à 19.22.31 

C’est la chandeleur. But ne manque pas d’opportunisme et promet un pot de Nutella à tous ses clients (400 g, faut pas exagérer non plus, Intermarché n’a probablement pas accepté la vente en gros de son pot de 950 g !). Surtout que l’enseigne en a prévu très exactement 10 005. Direction Glisy pour en profiter. Sur le parking, ni Samu, gendarmerie ou mère de famille piaffant (faut dire que les trois pots autorisés chez Intermarché auront probablement suffi pour tartiner les crêpes de la Chandeleur !).

BUt1But2

 

A l’intérieur, le calme plat ou presque. Les clients ne se pressent pas. Un présentoir « Servez-vous ». Mais juste pour la dégustation.

But3

 

Pour avoir droit au pot tant désiré, faut passer en caisse. Une babiole à 1,25 € fera l’affaire. C’est gagné !

But4 

Promis, j’y reviens pour la Saint-Valentin. Hâte de savoir ce que But pourra offrir à ses clients !

BUt5