Le , par
Combien le client doit-il payer pour “aider” le paysan ?

Merci

Bouillonnement sur le marché du lait équitable. Après Faire France, C’est qui le patron ?!, Cœur de Normandy et encore d’autres démarches à moindre visibilité, voici donc Intermarché qui présente sa propre copie “Les éleveurs vous disent merci”. Bouillonnement donc et, en parallèle, une certaine confusion qui s’installe. Car toutes ces initiatives ont un point commun : avoir établi un lien entre prix (plus élevé) payé par le client et rémunération de l’éleveur. Sauf que, là, ça devient difficile à suivre… Intermarché annonce ainsi un prix consommateur de 88 centimes la brique, dont 44 centimes reversés à l’éleveur lorsque C’est qui le patron est affiché 99 centimes pour 39 centimes pour l’éleveur. Sachant que C’est qui le patron vient aussi de “dealer” avec Monoprix pour son lait MDD à 88 centimes, tout en maintenant les 39 centimes pour l’éleveur (ce week-end j’ai même trouvé le lait Monoprix / CQLP à 79 centimes, mais une erreur m-a-t’on assuré). D’ailleurs, Intermarché ne se prive de jouer de son excellent taux de “redistribution” avec, face avant du pack, une lecture simplissime de l’efficacité sociale du produit : 2 centimes pour le client, 1 centime pour l’éleveur. D’où la question : combien le client doit-il payer pour “aider” le paysan ?