Le , par
DistriPrix Février : Géant relâche, Intermarché attaque

DistriPrix

Passée la Saint-Valentin, retour aux réalités nettement moins pacifiques (faites la guerre, pas l’amour qu’ils disent dans les centrales !) avec la publication de DISTRI PRIX février, toujours établi sur la moyenne des 31 jours précédents. Deux enseignements principaux : le relâchement confirmé de Géant et la nouvelle offensive des hypers d’Intermarché. Géant d’abord. On m’a voudra sans doute chez Casino de le présenter ainsi mais les faits sont têtus… L’écart avec Leclerc est (presque) au plus haut : 1,5 pt. Et une cohorte de poursuivants menacent Géant : quatre enseignes se tiennent en embuscade en moins de 1 pt. Du jamais vu. Et c’est bien le signe que la guerre des prix (qu’il ne faut pas uniquement voir en évolution faciale des prix mais bien en rudesse de la concurrence) est toujours vive. Les Mousquetaires y participent d’ailleurs activement. Les hypers d’Intermarché pointent désormais à l’indice 96, soit leur meilleur niveau historique. En un an, leur indice a baissé de 1,6 pt. Pas négligeable. Faites la guerre, qu’ils disent, pas l’amour… 

 

Pour recevoir les résultats complets et la méthodologie, il ne vous en coûtera toujours qu’un mail, ici (pour les abonnés à DISTRI PRIX, vous le recevrez à 9h ce matin).