Le , par
DISTRI PRIX : Market revient à ses niveaux de 2013 !

Mise en page 1

Nouvelle livraison de l’étude DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers) sur la base des prix observés en drives en mai. Comme souvent, c’est pas l’ennui qui guette… Cette livraison est encore riche d’enseignements ! D’abord, à l’indice 92,9, Leclerc est au plus bas depuis plus d’un an. Preuve que l’enseigne a plutôt choisi la voie de l’agressivité (par le prix et aussi évidemment par la promo) pour inverser une tendance de part de marché négative depuis 5 mois désormais. Derrière, Géant retrouve son rang de « meilleur challenger de Leclerc » après quelques mois d’errances (qui l’avait vu pointer en 6e position en avril).

Autres évolutions : chez Carrefour. La branche supers, engagée depuis 3 mois dans une baisse de prix, n’a visiblement pas fait les choses à moitié. A l’indice 101,5, Market est 2 à 3 points en dessous de son niveau habituel depuis plusieurs années. Il faut remonter à l’été… 2013 pour trouver trace d’un niveau d’indice similaire. Autant dire une éternité ! En hypers, le mouvement de Carrefour est nettement moins visible. Mais sans doute aussi signifiant car il matérialise peu à peu le rapprochement progressif des prix on-line (qui étaient en dessous, une hérésie puisqu’il y a un service additionnel !) vers les prix off-line. Depuis mars, l’indice de Carrefour a en effet pris un point. Au vu de la robustesse de l’étude DISTRI PRIX (on dépasse allègrement les 500 millions d’occurrences observées pour chaque livraison, scusez du peu…), ça ne peut pas être juste un hasard.

Pour obtenir les résultats et la méthodologie, il ne vous en coûtera toujours qu’un mail, ici (pour les abonnés à DISTRI PRIX, vous le recevrez automatiquement ce matin).