Le , par
AG sous tension pour Les Mousquetaires (une de plus…)

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Mercredi à Tréville (photo), assemblée générale des Mousquetaires. A en juger par mes conversations ça et là, je mets mon billet que la sérénité n’a pas été invitée ;-) C’est même tout le contraire… Depuis quelques jours, un courrier – non signé mais très circonstancié – circule dans le réseau et… à l’extérieur (assez largement d’ailleurs pour qu’il soit « tombé » à plusieurs reprises dans ma boîte mail !). Visée : la direction actuelle de SLM (le holding de tête de l’empire). En tant que tel, rien de nouveau. Les Mousquetaires sont coutumiers de ces crises de gouvernance que j’ai souvent évoquées ici ou sur mon fil twitter tant le sujet me passionne dans les groupements d’indépendants. Mais d’ordinaire la fronde se résume à la contestation du fonctionnement un brin autocratique de la structure de tête. Cette fois-ci, si les informations qui circulent sont exactes, c’est quand même plus embarrassant… En cause : une promesse unilatérale d’achat (PUA en jargon Mousquetaires) au bénéfice d’un adhérent dirigeant et au montant ahurissant (le courrier évoque 155 millions d’euros, « ce qui représente environ une année du résultat [du] groupe »). Forcément ça grogne. Et encore, j’vous passe les termes utilisés.