Le , par
Jamais vu, vraiment, 120 % en bons d’achat ? Faut être mal-voyant !

Casino

En 2018, Casino* fête ses 120 ans. Et a entrepris de le célébrer commercialement à partir de mardi prochain. “Du jamais vu”, promet Casino. Au risque de gâcher la fête (et de vexer ceux ont cru bon reprendre en l’état la belle histoire vendue par l’enseigne), c’est loin d’être du “jamais vu”. J’ai le souvenir précis de ces deux prospectus de But, en août 2016 et août 2017 (voir-dessus). Et, pour le coup, le cadeau pour le client avait une autre allure : 200 % remboursés, également en bons d’achat, mais sur le 1er produit. C’est quand même autre chose que 120 % sur le second article ! Bon, allez, sans rancune et “Bon Anniv’ ma vieille” (dame de Saint-Étienne). 

Casino3 

* Au passage, pour ceux que la petite histoire de la distribution intéresse, un rappel anecdotique mais quand même… Casino tient son nom d’un… “bordel” stéphanois. C’est en effet dans un ancien Casino lyrique de Saint-Étienne que Geoffroy Guichard ouvrit sa première échoppe. Casino lyrique qui avait été fermé par le préfet de l’époque pour mœurs légères.