Le , par
Comment Auchan veut réinventer l’expérience-client…

IMG_4769

Passage à Englos. C’est l’un des hypers laboratoires d’Auchan qu’il faut donc visiter avec la régularité d’un métronome pour comprendre (sans nécessairement être plus informé que ça !) ce que fait ou veut faire l’enseigne. Dernier test en date, en cours d’implantation, l’univers produits de la mer qui montre, en creux, comment Auchan entend réinventer l’expérience d’achat : par la révision de l’offre, par le merchandising et par l’ILV. 

Dans ce test, le plus visible (mais le moins duplicable sur d’autres catégories) est le déplacement du rayon conserves de poissons vers l’univers marée, en proximité de la saurisserie. Présentée en “corner”, les conserves de poissons ont autrement plus de “gueule”. Mais, surtout, le rayon est nettement plus lisible car… l’offre a été resserrée. C’est visiblement le second étage de la fusée : moins de références (à quoi bon multiplier les réponses sur une même unité de besoin). A vue de nez, et au risque d’être contredit par les faits, il y a 30 % de références en moins. Énorme. En parallèle, et toujours pour “lire” plus facilement l’offre, Auchan a tenté d’homogénéiser les prix à la gamme. Toujours une bonne idée sur le papier, néanmoins difficile à faire vivre sur certaines catégories ou les péréquations de marge selon les parfums/les variétés permettent de suivre la guerre des prix sur les majeurs en se “refaisant” sur les produits mineurs. 

Enfin, troisième chantier : l’ILV. Là aussi, un seul objectif : faciliter le choix du consommateur, donc l’expérience d’achat. J’ai évidemment adoré le tableau d’offre saumons/truites fumés où “Marinette” compare l’offre (un peu à la manière de Decathlon, voir ci-dessous). Là encore, le plus difficile commence : faire vivre dans le temps autant de bonnes intentions. Mais, sur le papier, j’achète tout !

IMG_4772 IMG_4771 IMG_4770 IMG_4766 IMG_4773IMG_4768