Le , par
Découvrez O’Tera, le pionnier du locavorisme qui attaque la région parisienne

OteraFacade

Créée en 2007 à Villeneuve d’Ascq sous le nom de Ferme du Sart, O’Tera sort de son bastion du Nord et met le cap au Sud, en région parisienne. Un premier magasin a ouvert vendredi à Bretigny-sur-Orge (Essonne), à deux pas d’Auchan. Et un second doit ouvrir à Coignières cette semaine (avant Creil St Maximin et Amiens Dury). Une autre ouverture est sécurisée à Illies, près de Lille, en avril prochain. Autant dire qu’en quelques mois O’Tera aura ouvert autant de magasins qu’en 10 ans. Entre temps, les 4 premiers magasins ont atteint leur seuil de rentabilité, un « privilège » longtemps réservé à la seule unité historique de Villeneuve d’Ascq, hors-norme par ses performances : près de 9 000 clients par semaine, plus de 36 € de panier et 17 millions de CA, le tout sur… 1 100 m2. Valenciennes, Avelin et Saint André les Lille sont plus modestes : de 4 à 5 000 tickets hebdo, et 6 à 7 millions de CA, un niveau néanmoins suffisant pour dépasser le point mort.

A Bretigny, O’Tera a reproduit fidèlement son concept : un approvisionnement en circuit court (sans intermédiaire donc), très majoritairement local et – ce qui est « le » marqueur de l’enseigne via ses affiches caractéristiques – une transparence dans les prix d’achat et donc dans la marge pratiquée (en moyenne 20/22 %). Autre particularité : un assortiment court : sur 930 m2, O’Tera ne propose que 420 références (avec, dans tous les cas, un plafond maximum fixé à 500 codes). Ce qui permet une massification de chaque produit. Mais rien de tel que quelques photos (et même une « visite minute » en vidéo) pour découvrir O’Tera… A vous !

Pour le diaporama photos, c’est ici

DGC OTera pic

Pour la visite vidéo en une minute, c’est là

OTeraVisiteMinute