Le , par
Leclerc et le dimanche : le commerce plutôt que la messe

LeclercDimanche-1

Sans être encore la « norme », l’ouverture dominicale des hypers est aujourd’hui une pratique courante. Auchan, le premier, a ouvert la voie et c’est… normal. Quand les temps sont durs, il est tentant d’ouvrir lorsque les autres sont fermés. Même si les coûts augmentent (frais de personnel), c’est, au moins partiellement, du chiffre d’affaires additionnel. Carrefour et Géant ont logiquement suivi. Tandis que Leclerc, dans le débat public, a toujours milité pour la fermeture dominicale. « La messe plutôt que le commerce » que ne renierait pas Edouard Leclerc, séminariste avant d’être épicier.

Mais nécessité fait toujours loi… Et même si c’est à contre-cœur, je suis frappé du nombre de Leclerc qui ont déjà tourné casaque. Le dimanche, c’est donc le commerce plutôt que la messe. Et, là aussi, c’est… normal. Comment résister lorsque, sur un bassin de chalandise, les principaux concurrents sont ouverts. Impossible. Voilà pourquoi, petit à petit, Leclerc aussi ouvrira le dimanche. Simplement pour ne pas être le seul… à la messe !

LeclercDimanche-2