Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

Sans titre-1

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique 

 

SAMEDI

IMG_5836 

C’est la révolution au rayon ultra-frais. Danette passe en mode fruits. Pour m’aider à en manger 5 par jour (des fruits, pas des crèmes dessert) ? Pour améliorer son profil nutritionnel ? Ou, plus prosaïquement, pour m’alléger le porte-monnaie ? Parce que pour le prix de 4 Danette caramel, je n’aurai ici que 2 Danette aux fruits.

 

IMG_8604 

Chez Leader Price. 8,99 € le kilo de « steak à griller », ça claque. OK, pour ce prix, je n’ai que 2 étoiles dans l’assiette (j’affûterai mon couteau en conséquence) mais je vais voyager. Un véritable tour d’Europe des origines : Allemagne, Irlande, Hollande, France, Italie. Ca manque un brin de précision. En revanche, sur le niveau de la remise, c’est très précisément – 44 %. A la condition quand même de croire Leader Price sur parole sur le prix d’origine… Parce qu’à 16,20 € pour de la tranche ou de la tende de tranche (le morceau en question), l’usure n’est pas loin.

 

LUNDI

IMG_9303 

Deux jours outre-Manche pour découvrir Jack’s, l’arme anti hard-discount de Tesco (dont je vous reparle en vidéo bientôt). Confronté à la déferlante allemande (en 10 ans, Lidl et Aldi sont passés de 3 à 13 % de parts de marché), Jack’s joue la préférence nationale ! Tout ou presque est british. Et l’Union Jack omniprésent. 

IMG_9422

 

Toujours chez Jack’s. Les Anglais ont aussi leur taxe soda. Et Coca-Cola s’adapte. Donc pour 3,50 £, j’ai le choix entre 6 canettes de Classic ou 8 de Diet. Les deux canettes manquantes ? La fiscalité, dont je comprends mieux pourquoi on la qualifie souvent de… confiscatoire ! 

IMG_9478

 

MARDI

IMG_9544 

Un Lidl, toujours de l’autre côté du Channel. Et cette grande efficacité sur le sujet qui tourmente souvent les clients : « Que boire avec… ? ». Là, c’est clair. Trop peut-être ?

 

InterLeQuesno 

Intermarché dans le Nord. D’un côté le magasin fête Halloween (le lendemain, donc). De l’autre, c’est les… soldes à la bijouterie. Y’aurait pas comme un problème de concordance des temps ???

 

MERCREDI

IMG_9613 

Affichage dans les couloirs du métro parisien. Ou quand on lit trop d’études dans les services marketing… Le bio est tendance ? Les consommateurs veulent du made in France ? « Ben tiens, coco, on va leur… pondre une sacrée inno ! » : le shampoing aux œufs bio français. Et, comme un signe des temps, le bénéfice du produit (fortifie et protège, outre de… nettoyer) est relégué au second plan. 

 

Sans titre-1 

Y’a des matins comme ça, on se réveille avec une idée. Aujourd’hui, c’est l’incroyable fenêtre (de tir) qui s’ouvre pour l’enseigne qui aura compris que le prix des carburants devient un sujet d’opinion et qu’il y a une bonne tranche d’image-prix à se payer en se lançant dans un OP à prix coûtant. Mais évidemment une opération longue pour frapper les esprits. Via Twitter, je mets mon billet sur la table que Leclerc va vite voir l’opportunité. Et j’apprends vite qu’il l’a déjà vue. Et que l’opération démarre vendredi. Ou quand l’intuition (voire l’évidence, parce qu’il ne fallait pas être polytechnicien non plus) devient information.

 

Coca 

Retour de Coca chez Leclerc, suite. A présent, retour en prospectus. Forcément, ça se remarque. D’autant que (selon les pointages d’A3 Distrib), Coca avait presque totalement disparu des radars promo chez Leclerc depuis le 3 mars pour la dernière OP nationale (600 magasins). Depuis, seuls 2 points de vente avaient proposé Coca-Cola en prospectus en septembre. Deux hypers qui considéraient visiblement que la vie (commerciale) sans Coca, ça coûte un bras !

  

JEUDI

IMG_9653 

Indochine est à Rouen, moi presque… Passage par Saint-Lazare. Pas de Toussaint qui compte pour la galerie commerciale. Chez Pylones, cet ensemble grille-pain / bouilloire bien en vue attire l’œil. Parfait pour égayer la table du petit-déj. Le risque ? Que la lassitude d’un design aussi peu conventionnel gagne avant l’amortissement de l’ensemble. Parce qu’à 99 € les deux pièces, vaudrait mieux que ça dure un peu… Chérie, un avis ? 

 

LittleExtra1ernovembre 

Après Pylones, Little Extra. Halloween est à peine derrière que Noël approche. Noël et sa suite logique : la « bonne année ». Faut vraiment pas aimer le chocolat pour acheter une tablette le 1er novembre et escompter la regarder sans craquer deux mois durant.

 

VENDREDI

LeclercSaveursMonde 

Chez Leclerc. Visiblement, le rayon ultra-frais n’était pas assez encombré comme ça… Les yaourts aux fruits se déclinaient déjà selon la texture du fruit (mixés ou en morceaux), la couleur des fruits (jaunes ou rouges), la quantité de fruits (de 10 à 20 % pour faire simple), voici donc l’origine du fruit comme clé d’entrée. Faut bien occuper les chefs produits en centrale !