Le , par
Picard : après le vin, le fromage. Normal (mais bof)

IMG_1319

C’est l’un des derniers produits lancés par Picard : un plateau de fromages… surgelés. Étonnant, au moins en apparence. Cela dit, après s’être mis au vin (9 références qui pèsent désormais 1 % des ventes), il y a une forme de logique à passer au fromage ! Mais… quelques risques car Picard n’y va pas avec le dos de la cuillère sur le prix : 8,50 € le plateau de 200 g, soit la bagatelle de 42 € le kilo. En clair, pour plus cher qu’un Comté d’au moins 30 mois (et le plaisir qui va avec), me voilà avec 2 rocamadour et des portions maigrelettes de Saint-Nectaire, Fourme d’Ambert et Tête de moine. Le tout sur un plateau de plastique noir que Picard me recommande soit de placer 6 heures au réfrigérateur pour le décongeler (ce qui ne sera pas suffisant pour les Rocamadour) soit 4 minutes au… micro-ondes, un risque que peu de clients prendront pour des fromages à… 42 € le kilo. Un tarif qui, forcément, pénalise aussi le rapport qualité / prix perçu. En revanche, ce p’tit Crozes Hermitage (toujours de chez Picard) à 12 € le col, un délice.

IMG_1322IMG_1324IMG_1327