Le , par
DISTRI PRIX (Décembre 2018) : Et si Carrefour entamait le repositionnement de ses drives…

DistriPrix

Nouvelle livraison de l’étude DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers) sur la base des prix observés en drives en novembre. Après le recalage du mois précédent (lié à la création d’un nouvel indice sur la livraison à domicile), il est de nouveau possible de chroniquer les tendances, ce qui est finalement bien l’esprit de cet indice exhaustif et public (son libre-accès étant sa vertu revendiquée). Au menu donc, ce mois-ci, la légère dérive de Carrefour. Habituellement troisième enseigne (via ses drives), Carrefour est désormais devancée par Hyper U et Intermarché (outre Leclerc et Géant). Certes, il n’y a encore rien de “violent” sauf si on accepte de le rapprocher des propos (publics eux-aussi) de Pascal Clouzard, le DG France de Carrefour, lors du Retail Execution Forum le 22 novembre. A la question que je lui posais de savoir si les prix drive de l’enseigne pouvaient demeurer durablement différents des hypers, la réponse a été claire : non ! Sous-entendu : la convergence arriverait forcément… Evidemment pas en baissant le pricing des hypers (effort insurmontable aujourd’hui) mais en recalant progressivement les prix drive. Ce qui est donc peut-être en cours… A suivre ! 

Pour obtenir les résultats et la méthodologie, il ne vous en coûtera toujours qu’un mail, ici (pour les abonnés à DISTRI PRIX, vous l’avez normalement reçu ce matin).