Le , par
Géant Casino : et maintenant ?

IMG_2676

Parce que Casino en a “promis” 20, les Géant Casino vendus ce week-end à Leclerc ne sont que les premiers d’une série. Castres, Rennes, Dole, Anglet, Castelnaudary et Cholet seront donc bientôt suivis d’autres. Officiellement (en tous les cas selon Casino), la liste des 20 n’existait pas vraiment, tout… en existant ! Sans doute par un incroyable hasard, les 6 de samedi figuraient bien dans une liste à laquelle j’ai eu accès. Ce qui laisse donc à penser que les 14 autres de cette liste sont bien… sur “la liste” ! Il s’agit donc de Carcassonne (Cité 2), Lannion, Quimper, Nimes, Toulouse Basso Combo, Montpellier Odysseum, Marmande, Lanester, Nevers, Roubaix, Torcy, Niort, Montauban et Argenteuil.

Sur plusieurs d’entre-eux, des négociations quasi-publiques sont en cours. Les U seraient ainsi sur le dossier Marmande, Schiever (franchisé Auchan) sur Torcy. Costco regarderait a minima un site, à Bordeaux Villenave d’Ornon, histoire de profiter de l’aubaine pour accélérer son développement. Reste qu’il est difficile d’envisager que le groupe américain s’installe dans une “coque” existante. Sans doute préfèrerait-il reconstruire. Mais une CDAC existante a une valeur ! A tel point qu’autour de Marseille, on prête des visions à Costco sur Plan de Campagne. Un hyper “hors de la liste”, certes, mais Casino n’a pas caché que toutes les offres se regardent, par principe. Habilement, d’ailleurs, en annonçant un premier lot d’hypers cédés sur une base de valorisation élevée (lire ici), Casino met directement la pression sur les acquéreurs potentiels en cours de négociation. Et sur ceux qui, faute de moyens, ne regardaient que de loin le sujet. Au final, Casino pourrait même encaisser davantage qu’escompté, tout en abaissant son “hyper-dépendance” (qui était déjà plus faible que son grand rival coté en bourse, Carrefour). Et si Jean-Charles Naouri sortait finalement en “vainqueur” de la séquence… Allégé d’un foyer de pertes (en 2017, Géant a perdu environ 40 M€) et plus exposé au format qui, selon son analyse, ne peut que décroître à l’avenir. Rien n’interdit de le penser.