Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

Sans titre-1

SAMEDI CONSO : l’occasion de revenir sur la semaine, en totale liberté comme toujours… Et tant pis si ça pique !

 

 

SAMEDI

Boulanger

 

 

L’un de vous me soumet cette extraordinaire promotion de Boulanger. L’enseigne « adore » ? Moi aussi…

 

DIMANCHE

bty

 

 

Ma vigie prospectus et moi-même nous enthousiasmons devant tant d’organisation… Incontournable produit des catalogues Chandeleur, Bonne Maman est partout. Mais toujours différente. Mirabelles et groseilles chez Carrefour. Fraise/groseille, cerise griotte, 4 fruits et myrtilles chez Auchan. Orange amère chez Intermarché. Fraise chez Leclerc. Doit y avoir un média-planner à temps plein chez Bonne Maman ! Well done.

 

LUNDI

 

1548163510421blob - copie

Zéro, c’est terminé ! Coca-Cola a débaptisé sa gamme. Zéro devient « Coca-Cola sans sucres ». Comme rien n’est évidemment le fruit du hasard au marketing Coca-Cola, il y a forcément une explication. Zéro était-il trop… négatif ? Mathématiquement, non, bien sûr. Sémantiquement peut-être.

 

MARDI

Saumon

8,90 € le kilo de filet de saumon chez Intermarché. Le prix a surpris plus d’un concurrent, certains s’interrogeant à demi-mot sur le respect du seuil de revente à perte. Puisqu’il y a un truc, j’vais vous le donner ! Le fournisseur d’Intermarché en l’espèce est AgroMousquetaires, la branche industrielle du groupement. Le prix de cession permet à Intermarché d’être « dans les clous », quitte à ce qu’AgroMousquetaires y laisse des plumes…

 

 

IMG_5917

Lecture du prochain prospectus Auchan. Un mélange de Chandeleur et de Nouvel An Chinois. Rien à voir évidemment, si ce n’est le calendrier, ce qui, par principe, suffit toujours aux enseignes ! Côté chinoiseries (au moins en apparence), une boisson à base de graine de Chia. Et comme si c’était insuffisant pour être parfaitement dans l’air du temps, un soupçon de grenade pour parfumer tout ça. Chia et grenade, ça devient forcément un jus « cool ». J’mets mon billet qu’une bonne promo sur un jus Tropicana orange bien classique dépoterait davantage.

 

Auchan

Toujours le nez dans le prospectus Auchan. Et cet étonnement… Comment la Chandeleur peut être la chandeleur sans Nutella ? En lieu et place : la pâte à tartiner Auchan (en bas à droite). Non ! Une crêpe au Nutella, c’est… au Nutella ! Non, mais.

 

 

MERCREDI

IMG_5920

 

Direction le premier Auchan venu (un indice : il neigeait dru). L’honneur est sauf. Absent du catalogue, Nutella est bien présent. C’est même le premier ilot-palettes dès l’entrée. A ceux qui en doutent (encore), nouvelle illustration que, malgré la centralisation de la distribution, le travail commercial de terrain a une vertu : accroître l’exposition des marques. Et donc les ventes.

 

IMG_5923

 

L’après-midi, cap sur la Dordogne. Eygurande et Gardereuil. 398 habitants, dont Laurent Enselme qui m’a écrit il y a une dizaine de jours. Son nom ne vous dit sans doute rien. Le site qu’il a créé, forcément : « anti-crise ». Pour faire court : le pendant grand public d’A3 Distrib avec une même matière première, les prospectus. Je découvre un couple (Laurent et Sophie), arrivé par une forme de contrainte (financière) à scruter à la loupe les prospectus pour dénicher les bonnes affaires. Et… (sur)vivre. Rapidement, ils décident de partager leurs trouvailles. Anticrise était né (en 2014). Depuis, 8 millions de visiteurs. Et enfin de quoi vivre (encore modestement) via la publicité sur leur site. Le tout depuis ces quelques écrans, installés dans une pièce d’à peine 20 m2.

IMG_5928

 

 

JEUDI

IMG_5966 

Parce qu’il faut toujours revoir les magasins après l’euphorie de l’ouverture, direction Saintes. Au cœur de la ville : le premier Leclerc Bio, inauguré en grande pompe à l’automne par MEL himself. Saintes est le point de départ (théorique) de la conquête du bio par l’enseigne. Bon, autant le dire, c’est pas encore gagné. Bien tenu certes (à l’exception du frais, j’y reviens), le magasin n’est pas encore le carton commercial attendu. De 9h à 10h, je me sens seul. D’ailleurs, j’étais… seul.

 

IMG_5956

Le frais, donc. Etonnant rayon. Totalement troué. Explication : la difficulté de s’approvisionner, Leclerc ayant choisi de séparer totalement l’offre « GMS » de l’offre présente dans la surface spécialisée. Et comme certains fournisseurs sont encore réticents à l’idée de livrer Leclerc, même dans sa version concept spécialisé, les rayons sont vides. Ce qui ne va pas aider à faire venir les clients…

 

IMG_5952

Toujours chez Leclerc Bio. Par expérience, je me méfie dès qu’une enseigne me vante la simplicité. Ici, donc, c’est le self-service de l’espace vrac qui est « simple ». Au client donc d’identifier le code de chacun des produits (4 chiffres) et de le noter sur le sachet. D’où le crayon et la ficelle. Dites donc Leclerc, vous êtes sûr que le crayon et la ficelle c’est bien dans le concept ?

 

IMG_5961

Encore chez Leclerc Bio. Jamais encore vu cette marque de biscuits : « Chez ce cher Serge ». Je n’ai certes pas fait de grandes études de marketing mais j’ai quand quelques bases sur ce qui fait (ou non) une bonne marque. Notamment sa capacité à être verbalisée. Répétez donc 10 fois « Chez ce cher Serge », on en reparle. Et on peut compliquer à loisir. Chérie, je cherche les « chez ce cher Serge… »

 

IMG_5976

Après Leclerc bio, Leclerc tout court. Et cette scène un brin surréaliste. Manifestement aussi sérieux que soucieux de la réponse qui lui est apportée, un client interroge l’employée boul-pat’ qui a le… malheur de se trouver dans le rayon. « Pourquoi dans ces chocolatines (à gauche sur la photo) les deux barres de chocolat sont l’une sur l’autre et dans celles-ci (à droite donc) l’une à côté de l’autre ». Ben oui, tiens, pourquoi… ? Inutile de vous décrire l’état de stress de l’employée. L’espace d’un instant, j’ai cherché la caméra (cachée). Même pas ! Le client était un vrai client, la question sa sincère préoccupation.

 

IMG_5995

A Saintes, outre Leclerc, il y a l’historique hypermarché de la ville, propriété de Coop Atlantique et aujourd’hui exploité sous l’enseigne Hyper U. Un casseur de prix qui s’ignore. Pour preuve : la machine à jus (je reviens sur le sujet mardi avec un Observatoire tout à fait inédit). A 1,75 €les 50 cl, c’est probablement le magasin le plus discount de France. En tous les cas bien moins cher que son rival Leclerc : 2,20 €, pourtant très bien placé. Dommage de ne pas le revendiquer pour nourrir son image-prix.

 

IMG_5999

Hyper U encore. Les enseignes ne sont pas encore toutes EGA-compatibles. Mais les marques non plus. On m’objectera, et à juste titre, que les chaînes logistiques sont longues et que ce paquet de céréales a été produit il y a des mois. Je répondrai qu’il y a tout juste un an, celui qui était alors patron de Nestlé, Richard Girardot, s’emportait contre les promos d’Intermarché, n’ayant pas de mot assez dur pour condamner cette braderie alimentaire. Vu la DLUO sur le pack, ces céréales ont été produites après. Faites ce que je dis…

 

Capture d’écran 2019-01-25 à 08.15.19

Vente-Privée va se rebaptiser, nous apprend LSA. Pas idiot. Le nom est trop franco-français. Pas idéal pour conquérir le monde. Et, surtout, il induit une activité qui ne correspond plus à la totalité du spectre de l’entreprise. Va donc pour « VeePee ». En anglais (et en phonétique), ça sonne infiniment mieux. A une nuance près quand même… Rapidement traduit, VeePee devient… « pisser en V ».

 

 

VENDREDI

 

IMG_9132

On appelle ça… taper l’incruste. Justin Bridou qui profite que Benenuts ait ouvert la voie pour prendre sa roue. La petite histoire ne dit pas si le propriétaire des lieux (Carrefour Rennes) touche deux… loyers. Ou si Benenuts gère de lui même la sous-location de son espace ;-)

IMG_6063

 

Fin de journée à Toulouse pour tester le « drive tout nu » : une commande à retirer pour vivre l’expérience en client. Mais en prévenant quand même le jeune couple qui a monté l’affaire. Raté. La messagerie (officielle) répond que les tourtereaux sont en voyage de noces jusqu’au 9 février. Trop chou. Ca me donne une idée ! Chérie… ?

Capture d’écran 2019-01-25 à 10.52.49