Le , par
Marques et enseignes : engagez-vous ! (épisode 5…)

CRF origine1

Suite de cette série pour appeler à un engagement plus sincère des marques comme des enseignes (pour leurs MDD) quant à l’origine des produits. Exemple aujourd’hui : Carrefour et la gestion de l’origine sur les fromages. Première image ci-dessus : 2 fromages, une raclette et un chèvre en tranches. Le lait utilisé pour la raclette est donc français. Le lait utilisé pour le chèvre n’a visiblement pas d’origine. A moins qu’elle ne soit moins valorisante… Pour le savoir, il suffit de retourner le pack. 

CRF origine2

Le lait provient d’exploitations agricoles des Pays-Bas. Entendons-nous bien : c’est ni bien ni mal en termes de qualité. C’est juste hypocrite de la part de Carrefour qui ne revendique l’origine que lorsqu’elle est valorisante pour le produit. D’ailleurs, l’exploration du rayon fromages est édifiante… Lorsque le fromage est d’obédience hollandaise, l’origine “Pays-Bas” est clairement indiquée. Comment ai-je écrit trois lignes au-dessus déjà ? Hypocrite. C’est juste hypocrite. Voilà, c’est ça Carrefour, sur le coup vous êtes hypocrite. Donc si vous avez l’agriculture française au coeur, cher Alexandre Bompard, engagez-vous à la symétrie dans les promesses d’origine. Et engagez la FCD dans la même direction (pour que n’existe aucune distorsions entre acteurs). Vous en avez le pouvoir. Et même le devoir. 

NB : et si d’aventure, Cher Alexandre, vous souhaitez davantage d’exemples ou d’éléments de contexte (suite à la publication des conclusions 2019 du Think Tank Agri/Agro Les Echos dont j’ai la charge), le canal de communication entre nous fonctionne ;-) Ca sera donc avec plaisir.

CRF origine3