Le , par
Image-prix et image-promo : les enseignes victimes des EGA

ObsPrix

Troisième édition du baromètre Image-Prix et Image-Promo, mis sur pied par Bonial et Editions Dauvers. Et une évidence : l’image des enseignes a été affectée par les dispositions EGA.

> Tous les semestres, avec la collaboration d’Opinion Way, Bonial et Editions Dauvers mesurent l’image-prix et l’image-promo des enseignes. Pour la troisième édition de ce baromètre, au-delà des résultats bruts qui consacrent (sans surprise) Leclerc et Lidl, ce sont les évolutions qui sont marquantes.

> Toutes les enseignes sans exception sont ainsi en recul d’image-prix. Une nuance néanmoins, les mieux notées sont certes aussi en baisse mais de manière moins marquée : – 0,1 pt pour Leclerc, Lidl et Aldi, comme si ces enseignes jouaient le rôle de « valeur refuge » en période supposée de dérive prix. Car l’explication à un mouvement aussi général est bien à rechercher dans un phénomène tout aussi général. Sans aucun doute les dispositions post-EGA (hausse du SRP notamment).

> Les clients ont d’évidence constaté les augmentations de prix sur les produits majeurs, au premier rang desquels les alcools. Mais ils ont aussi été exposés à de nombreux « sujets » dans les médias, relatant le changement réglementaire et les menaces inflationnistes. Il n’en fallait pas davantage pour affecter l’image-prix des enseignes.

En parallèle, l’image-promo a aussi été impactée. Et notamment la qualité des offres. En décembre, les enseignes obtenaient une note moyenne de 6,4/10, en ligne avec les notations d’ensemble. Six mois plus tard, ce n’était plus que 5,8/10. Là encore, un mouvement trop net pour ne pas être corrélé avec la baisse de la générosité promo sur prospectus.

ObsPromo

 

Pour télécharger l’Observatoire, c’est ici

ObsPromoPrix