Le , par
Pricing : c’est pas des manchots chez Ferrero !

NutellaBiscuits

Voilà plusieurs semaines qu’au gré de mes pérégrinations en magasin (ce qui est mon activité principale), je suis frappé par le respect du prix préconisé par Ferrero pour son dernier lancement, Nutella Biscuits. Souvent, le même prix : 3,19 €. Passées ces observations, réelles mais empiriques, place à la “science” avec mes camarades d’A3 Distrib (sur la base des prix pratiqués en drive). Sur la bagatelle de 3 800 points de vente, plus d’un sur deux (52 % exactement) respecte au centime près le PVC théorique (nul besoin de m’écrire Ferrero pour m’expliquer que “les distributeurs sont libres de fixer leurs prix, toussa, toussa” / j’suis pas un lapin de 3 semaines non plus). Ce qui signifie deux choses : d’abord, que le prix n’a pas été fixé totalement au hasard (je me souviens de test in situ dans quelques magasins il y a 2 ans) ; ensuite, que la force de vente est sacrément en alerte pour éviter toute dérive. Même chez Leclerc où le prix moyen n’est “que” d’un centime plus bas : 3,18 €. En fait, chez Leclerc, plus de la moitié des hypers (58 %) respectent exactement le prix. Tandis qu’un sur quatre décroche de 1 à 2 centimes. Ce qui, pour Leclerc, est déjà la preuve d’une discipline presque inhabituelle. Reste néanmoins quelques francs-tireurs. Mais pas dans l’Ouest. Fin juin, c’était dans l’Est qu’il fallait aller pour dénicher le moins des Nutella Biscuits : 2,77 € à Pontarlier. Soit quand même 9 € le kilo (et plus de deux fois le prix de Prince de Lu, ce qui relativise la notion de discount…)

Datas Grande Conso Nutella