Le , par
Ex-Géant, étape 5 : Leclerc Roubaix

IMG_2275

Géant Roubaix… Sans aucun doute le magasin le plus symbolique de la volonté de Casino de se séparer d’une partie de ses hypers. Depuis 10 ans environ, le magasin a été proposé plus ou moins officiellement à tous les adhérents Leclerc du Nord. Aucun n’avait plongé, certains répondant même au vendeur potentiel “Vous me donnez combien ?” tellement les actifs étaient rincés et l’économie du site précaire : 18 millions d’euros de CA sur 7 000 m2. Pas de quoi faire rêver… En début d’année, retournement de situation, la centrale régionale Leclerc (Scapartois) se laisse tenter moyennant 100 000 € pour le fond de commerce et un allègement du loyer le temps de relancer l’hyper. Quelques mois plus tard, un couple de postulants est nommé : Delphine Escaich (ex “Mme Drive” de l’enseigne) et Etienne Trudeau. Et l’addition change d’échelle : 7,5 millions d’euros pour reconfigurer le site d’ici à la fin de l’année, soit nettement plus que les autres changements d’enseignes déjà présentées (Castres, Castelnaudary et Rennes). Mais le site était littéralement à l’abandon. Illustration avec le froid, inutilisable. Résultat : le temps de travaux plus ambitieux (en cours), la réouverture s’effectue par exemple avec des groupes logés et sur une surface tronquée. Pas glam, certes, mais tellement au-dessus de la précédente copie présentée aux clients (je l’écris parce que je l’ai vécu, évidemment). Autant dire qu’hier matin, aucun d’eux ne se plaignaient dans les rayons même si l’hyper est encore dans une phase intermédiaire : plus Géant naturellement mais pas encore totalement Leclerc. J’y reviendrai en fin d’année, ne serait-ce que parce qu’il y a aura une boutique Occasion ! 

 

Pour la visite photos à vous de scroller (et pour la vidéo, c’est bientôt)

IMG_2284 2 IMG_2285 IMG_2286 IMG_2287 IMG_2288 IMG_2289 IMG_2290 IMG_2295 IMG_2291 IMG_2292 IMG_2294 IMG_2296 IMG_2298 IMG_2305 IMG_2311 IMG_2314 IMG_2315 IMG_2415 IMG_2416 IMG_2387