Le , par
Leclerc Bio : pourquoi j’ai du mal…

IMG_4121

Au gré de mes déplacements ça et là, je croise parfois l’enseigne Leclerc Bio. Pas encore très développée, certes, mais suffisamment pour observer souvent le même phénomène. Manifestement, l’enseigne a quelques difficultés à convaincre les fournisseurs spécialisés bio (ceux-là même qui approvisionnent Biocoop, BioMonde et consorts) de livrer ses magasins. Résultat : parce qu’il faut quand même remplir les gondoles et proposer une offre digne de ce nom, Leclerc complète abondamment (très abondamment) avec sa marque Bio Village. La même que celle qui structure déjà l’offre bio de ses hypers. D’où la question évidente : à quoi bon pour un client fréquentant déjà l’enseigne par ailleurs (ils sont nombreux puisque Leclerc a le plus fort de pénétration du marché / 62 %, source Kantar) de rajouter Leclerc Bio à son parcours de courses ? Réponse : à rien. Quant aux aficionados des enseignes bio spécialisées, pas sûr qu’ils aspirent à acheter la MDD Leclerc dans une boutique portant ostensiblement l’enseigne Leclerc. Voilà pourquoi, en l’état de ce que je vois, j’ai encore du mal… 

IMG_4125 IMG_4126 IMG_4127 IMG_4129 IMG_4133 IMG_4131