Le , par
Demain, le commerce ressemble de plus en plus à ça…

DriveIntermarchéLockersAmazon-BD

On appelle ça les vertus “éditoriales” d’une image. Ou comment dire beaucoup sans aucun mot. Cette photo (que j’ai prise récemment) illustre des tendances porteuses du commerce. A gauche, le drive. Cette année encore en progression de 6 à 8 %, de quoi conforter le marché largement au-dessus des 6 milliards d’euros “touchés” l’an dernier. A droite, des lockers Amazon pour récupérer ses (petits) achats non-alimentaires. Là aussi en croissance, supérieure à 10 % pour l’ensemble du e-commerce selon Fevad. Le tout dans ce que j’appelle la convergence des flux puisque le client n’a, finalement, toujours qu’un point de destination : le drive de l’enseigne alimentaire. 

 

NB : au passage, un peu de retape pour la prochaine édition des Ateliers du Drive et du e-commerce alimentaire, co-organisés par Linéaires et Editions Dauvers. La journée pour tout savoir et tout comprendre du circuit. Je m’y engage ;-) Plus d’infos ici >> 

Ateliers