Le , par
Quel lien entre largeur d’offre et performances ? L’exemple Chronodrive

Chrono1

A quelques jours de la prochaine édition des Ateliers du Drive, nouvelle contribution exclusive de VIGIE GRANDE CONSO pour mesurer en quoi l’offre est (ou non) un élément de performance des drives.

> Après Intermarché Drive, VIGIE GRANDE CONSO a analysé les performances détaillées du réseau Chronodrive : chiffre d’affaires, évolution et, surtout, panier moyen. Sans être le seul facteur déterminant, le panier moyen est en effet le reflet de l’attractivité de l’offre. Dans sa largeur comme dans sa structure.

> Une nouvelle fois, le résultat est sans appel. Il n’y a pas de lien avéré entre le nombre de références et le panier. Symboliquement même, la moitié du parc présentant un panier inférieur à la moyenne (70 €) propose quelques dizaines de références en plus !

> De manière plus détaillée encore, l’analyse site par site confirme l’enseignement principal de cette nouvelle étude. Et les écarts sont importants. Exemple entre Bondoufle et Compiègne. Les deux sites affichent le même nombre de références mais enregistrent des paniers moyens radicalement différents : 61 € vs 77 €.

Chrono2

> Même grand écart entre Marseille et Cergy. Là, les deux sites ont un panier identique (71 €) mais l’un propose 50 % de références de plus que l’autre… Et, ce, alors que ce sont tous les deux des drives très performants avec un CA nettement au-dessus de la moyenne de l’enseigne. 

 

D’autres études et analyses inédites le 26 septembre pour la prochaine édition des Ateliers du Drive, co-organisés avec Linéaires. Plus d’infos ici >> 

Ateliers