Le , par
Paris : Leclerc bascule son modèle vers le drive piéton

LeclercDrivePiétonParis

Le démarrage de Leclerc à Paris est plus lent que prévu. Et surtout, Leclerc admet désormais (à demi-mot) que l’activité de livraison à domicile ne sera pas rentable. Prochaine étape : basculer le modèle vers le retrait piéton.

En débarquant sur Paris il y a 18 mois, Leclerc prenait volontiers des accents de conquête. Paris allait enfin goûter « aux prix Leclerc », lesquels allaient chambouler le paysage commercial. De fait, selon l’indice DISTRI PRIX (A3 Distrib / Ed. Dauvers), Leclerc chez moi (le nom de l’activité) est nettement plus agressif que tous ses concurrents : Carrefour est 14 % plus cher, Auchan et Monoprix 20 % et Houra 25 %.

Mais la clientèle parisienne – en tous les cas celle qui se fait livrer – est nettement moins sensible aux prix que prévu par Leclerc. L’essentiel réside dans la largeur d’offre et la qualité de service (ponctualité). Sur l’offre, Leclerc est le moins disant, ce qui pénalise son recrutement.

18 mois plus tard, le bilan est… mitigé. Taillé pour 3 000 commandes jour, l’entrepôt Scapnor de Pantin, au Nord-Est, n’en prépare que 1 000. Et Leclerc prend conscience qu’à son niveau de prix, il sera difficile d’atteindre la rentabilité en livraison à domicile. Comme il n’est pas question pour l’enseigne de remonter ses prix pour Paris (la capitale bénéficie du même cadencier que les hypers des deux centrales), Leclerc va basculer son modèle vers le drive piéton (tout en maintenant la LAD, mais sans chercher ardemment à recruter !).

En livrant des points de relais piéton (et non des appartements), Leclerc s’émancipera du coût du dernier kilomètre et ciblera une nouvelle clientèle qui, elle, sera davantage sensible au prix ! Six drives piétons sont déjà ouverts, quelques unités supplémentaires le seront d’ici la fin d’année et une cinquantaine devraient l’être l’année prochaine. La cible de Leclerc : 6 à 8 000 habitants au minimum dans un rayon de 5 km à pied.

Extrait de VIGIE GRANDE CONSO, octobre 2019. Plus d’infos et exemplaire gracieux sur demande ici

Vigie