Le , par
Les clients courent après les prix ? Non, vous croyez vraiment… ?

LeclercOsny

Ce n’est certes pas la première fois (ni la dernière d’ailleurs), mais c’est toujours spectaculaire alors je m’y arrête un instant, histoire de relativiser la pensée dominante qui voudrait que les consommateurs aient changé dans leur rapport à la consommation : plus apaisée, moins gloutonne, plus responsable, etc., autant d’analyses qui s’appliquent souvent davantage à ceux qui les professent qu’aux Français lambda et, plus spécifiquement, à la moitié d’entre eux qui vivent avec peu ou prou 1 600 € par mois (le revenu médian) ou moins.

C’était donc hier à Osny. L’hyper Leclerc promettait 50 % en cash-back sur tous les jouets. Logiquement tous les jouets devinrent soudainement plus intéressants au point d’encombrer au-delà du raisonnable les entrées comme les rayons comme l’illustrent ces photos qu’une bonne âme m’a confiées. Ah, j’allais oublier… Comme dans toutes les enseignes, 90 % de l’offre débarquaient de Chine et garantissaient une bien faible valeur sociale et environnementale. Mais, ça, le chaland ne le sait pas. Voilà pourquoi je milite depuis longtemps pour l’affichage obligatoire de l’origine des jouets (revoir ici, en… 2011 #constance !), comme c’est par exemple le cas pour les fruits et légumes. “BalanceTonOrigine” en somme mais c’est un autre sujet. 

4f128345-99d2-47f3-a637-c71abaa397b7 f64fa649-c55a-4fb4-a3bf-aa99dd8065d4 97dcc239-e0bf-4727-88da-1689484266fd e4272f67-bb00-4d58-ae4a-1b3f966823f5 2f906c92-0a9d-44ab-ab5a-d7bbc067754f

 Bandeau REF-3