Le , par
Aldi : démontrez donc que votre bien-pensance n’est pas que façade !

Aldi

Dans la boîte-aux-lettres, le prospectus Aldi de la semaine. Le premier depuis la nouvelle posture de communication (relire ici). C’est bien simple : sensible comme je suis, mes yeux piquent d’émotion. Car Aldi multiplie les envolées. « Place au commerce équitable », « place à la production française », « place à la vraie fidélité » (d’un autre côté, la… fausse fidélité c’est bien un concept que je ne m’aventurerai pas à argumenter avec ma moitié). Tout ça parce que le consommateur a changé et que Aldi, lui, l’a compris. Donc Aldi, vous avez aussi compris que ce nouveau consommateur attendait désormais plus de transparence, qu’il voulait (re)prendre en main sa conso en sachant ce qu’il achète réellement (le phénomène Yuka l’illustre au-delà même de l’imaginable), etc. Dans ce cas, amis d’Aldi, dans les prochains prospectus de la nouvelle ère qui s’ouvre, vous indiquerez non seulement le lieu de fabrication (parce que c’est la loi) mais également l’origine de la matière, justement parce que le nouveau consommateur l’attend et que vous, brillants analystes de la société, vous l’avez compris. D’accord ? Si non, je serais contraint d’en conclure que votre (nouvelle) bien-pensance qu’est que façade. Et votre posture qu’opportune. Alors, vous foncez ?