Le , par
Le bruit et la réalité

Veggie

Le bruit (médiatique) ne fait pas une réalité. Et l’honnêteté de toute analyse conduit à l’appuyer sur la réalité bien davantage que sur une impression, même nourrie par un bruit assoudissant. Prenez le véganisme (ou sa version moins excluante : le végétarisme). A lire la presse grand public, écouter les conversations ça et là, aucun doute c’est une véritable tendance de consommation. En réalité, selon une étude récente signée L’Obsoco, c’est tout au plus un micro-phénomène. Qui plus est sans évolution perceptible sur les trois ans qui séparent l’étude de 2020 de l’étude 2017. Et quand bien même vous élargiriez encore le scope aux flexitariens, c’est un consommateur sur 9, pas plus. Faut-il pour autant ne pas entendre “le bruit” ? Non, bien sûr ! Mais juste comprendre qu’il y souvent un monde entre décibels et… euros.