Le , par
Carrefour Occasion : la visite vidéo (et une info majeure passée sous le radar)

LaVisiteMinuteCarrefourOccasion

Direction Les Ulis hier pour tester – en client – le dernier concept Carrefour : l’occasion. Le corner de 100 m2 est “brandé” Carrefour mais exploité par Cash Converter ; il est accessible depuis la galerie et visible depuis le rayon liquides de l’hyper. Dans les 100 m2, une zone de vente (encore fermée, parce qu’il faut bien constituer le stock) et 2 comptoirs d’achat qui ne désemplissent pas. Fidèle à la promesse de Cash Converter, Carrefour Occasion règle en cash… mais pas que ! Spontanément, il m’a par exemple été offert (pour la boite à son que je proposais) 150 € cash + 25 € de bon d’achat ou 165 € cash. Car contrairement à ce que vous avez peut-être déjà lu partout (parce que c’était le communiqué de presse de Carrefour !) , le règlement en “avoir” est bien dans le concept. Sur certains produits (comme la téléphonie), le bon d’achat est utilisé pour monter le niveau apparent du prix de reprise et peut représenter un tiers de la somme. Pas neutre. En ce sens, Carrefour Occasion se rapproche de Leclerc qui règle 100 % en bon d’achat valable dans l’hyper (du cash “apparent” vu la fréquence d’achat de l’alimentaire). Ici, aux Ulis, le bon d’achat n’est pour l’heure valable que dans la boutique Carrefour Occasion. En cause : une ouverture un peu rapide qui n’a pas laissé le temps d’interconnecter les systèmes d’information. Mais l’histoire est écrite : à court terme, et pour donner de la valeur à ses prix de reprise, Carrefour Occasion offrira bien des bons d’achat Carrefour. 

A vous pour la visite vidéo ici >>

Et pour le résumé du test en une image, c’est là… 

Test Carrefour Occasion