Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SC

 « SAMEDI CONSO », la semaine retail (mais pas que…) passée en revue. Comme toujours en totale liberté. Et tant pis si ça pique ! 

 

SAMEDI

 

Un Carrefour. « Les fruits et légumes bio sont dorénavant dans le rayon permanent des fruits et légumes ». Dit autrement, ils sont… retournés de là où ils venaient, faute de succès. Et parce qu’il faut bien occuper l’espace laissé vacant : 6 palettes au sol de compotes Carrefour bio qui ne « paieront » pas davantage leur place mais, au moins, sans risque de casse.

IMG_3664

 

« Téléphone résidentiel ». Qu’en termes élégants ces choses-là sont dites. J’imagine déjà le rayon farine : « Écrasé de céréales à destination culinaire ».

IMG_3663

 

 

MARDI

 

Stores-tour dans l’Oise, l’une des premières zones concernées par le sujet du moment : le coronavirus. La pénurie de pâtes n’est vraiment qu’une légende.

IMG_3951

 

En revanche, il y a bien pénurie de… caissières. La fermeture des écoles a « confiné » nombre de jeunes mamans à la maison. Résultat : les files d’attente s’allongent et plusieurs cadres sont à la manœuvre.

IMG_3952

 

A Thourotte, toujours dans l’Oise. Le Super U avait vraiment bien fait les choses avec, pour le lendemain, une double soirée clients : beauté d’un côté, foire à la bière de l’autre. Pour tous les goûts (ou pour tous les sexes). Raté. Sacré corona.

IMG_3957

 

Origine : « Écosse et autres pays ». J’ai connu U plus précis.

IMG_3960

 

« T’es cool », « t’es chaud ». J’ai connu U plus respectueux. On a gardé les cochons ensemble ?

IMG_3962

 

Thourotte encore, chez Market. La soirée foire aux vins du lendemain est aussi annulée. Ballot. Parce qu’entre la foire à la bière chez U et la foire aux vins chez Carrefour, y’avait quand même moyen de passer une bonne soirée à Thourotte. Sacré corona (2).

Capture d’écran 2020-03-12 à 16.35.32

 

Un Bordeaux blanc… 2009 à saisir. Euh, non.

MarketAsaisir

 

Plus au Nord, chez B&M, la nouvelle enseigne de bazar discount venue d’Angleterre (suite au rachat de Babou). Comme tous les bazars discount, B&M développe une (petite) offre alimentaire pour créer de la fréquence de visite. Et comme souvent dans les bazars discount, les bonnes affaires ne sont qu’apparence sur les produits stars. 5,99 € les 975 g de Nutella ? Bof. Chez Intermarché, c’est actuellement 5,69 € en moyenne pour 1 Kg.

IMG_4154

 

5 paquets de Prince pour 5,49 €, un meilleur prix ? Pas davantage. A ce prix, les promos en hypers/supers offrent généralement 6 paquets. Les apparences (promo) sont décidément trompeuses…

IMG_4153

 

Toujours chez B&M. « Pas de coupe le dimanche », même si le magasin est bien ouvert. Les ciseaux sont visiblement mieux traités que le personnel. Le dimanche, ils se reposent.  

IMG_4181

 

« Areuh ». Longtemps que je ne m’étais pas extasié devant une affiche. Et pas juste parce que je ne rêve que d’acheter des couches chez Auchan. Chérie, tu saisis… ?

IMG_4209

 

A Noyelles. Primark recrute. Encore faut-il traverser la rue. Macron disait donc vrai.  

MardiIMG_4136

 

JEUDI

 

Entre Aveyron et Cantal. Stop au Géant Casino Decazeville. A mon avis, vu l’état des actifs du magasin, les amortissements ne doivent plus peser bien lourd dans le compte d’exploitation. C’est déjà ça.

IMG_4230

 

La vie (du commerçant) serait tellement plus simple sans clients. Au moins pour ne plus avoir à passer derrière pour ranger. Mais la vie sans clients ça doit poser d’autres problèmes…

IMG_4221

 

Géant décline son programme de baisse de prix sur le rayon fruits et légumes avec, à chaque fois, le prix avant, le prix après et le bénéfice (mon fameux « AAB » pour ceux qui suivent !). Idée louable mais tellement risquée sur un rayon où les prix peuvent changer tous les jours ou presque. La preuve…

IMG_4228

 

 

IMG_4226

 

Chez Casino, on a le cœur vert. Même loin de Saint-Étienne (comptez quand même 4 heures de route du Géant Decazeville à Geoffroy Guichard).  

IMG_4229

 

Leclerc Aurillac s’autoflagelle inutilement. Pour l’époque, ça serait presque un rayon pâtes bien fourni !

IMG_4232

 

Auchan super, toujours à Aurillac. Le retour des clients vers les rayons trad’ est très relatif. La boucherie n’a visiblement pas résisté ! Tout juste les bouchers préparent-ils encore des hachés. Faut bien tenter d’amortir le matériel.

Haché Auchan Super

 

Rayon marée. En promo : la morue. 13,99 € le kilo. Royal, Auchan m’offre 5 % si je pars avec la caisse de… 25 kg. J’ai connu plus incitatif.

IMG_4242

 

 

JEUDI

 

Carrefour Les Ulis, à deux pas de chez Costco et… l’occasion de vérifier à quel point l’Américain n’est pas un manchot. Carrefour me propose davantage que le prix auquel Costco vendait le même objet il y a quelques mois ! 

CarrefourOccasion

 

Dans l’hyper. Visiblement c’est à moi d’étiqueter la bouteille. #Libre-service.

IMG_4278

 

 

VENDREDI

 

Intermarché. Des Tuc en lot de 2 à 1,54 €, en 2+1, pour un produit « lotté » par 3. Comprends pas. J’aurais vraiment dû travailler davantage à l’école.  

smart

A Laval pour une réunion délocalisée (chez Lactalis) du Think Tank AgriAgro. L’occasion d’une visite du “musée” de l’entreprise et de découvrir des marques oubliées. Prenez le fromage frais… “Jean-Luc”. Totalement inconnue et pourtant la marque a bien existé. Quant à Yoval – marque qui a longtemps signé les gammes ultra-frais de Lactalis – elle signifiait “Les Yaourts de Laval”. Voilà pour la page culture (marketing) de ce SAMEDI CONSO, avec l’aimable collaboration d’Emmanuel Besnier himself.

IMG_4356

 

Un kiosque à la gare de Laval et cette peur panique : mais que va devenir L’Équipe dans les prochaines semaines ? Non que je sois un lecteur patenté, mais l’éditeur que je suis est forcément inquiet : comment “remplir” un journal chroniquant la vie sportive s’il n’y a plus de compétitions à relater ? On appelle ça, je crois, l’angoisse de la page blanche ! 

IMG_4358

A samedi prochain. Et d’ici là, vivons prudemment mais… vivons.