Le , par
Figolu : la valorisation par le manque

Figoluaprès

Bon, suis pas certain que ça soit une stratégie tout à fait imaginée par Lu en 2015 en condamnant Figolu mais… ça marche ! En 2015, les p’tits biscuits à la figue (forcément segmentant comme tout produit à la figue) disparaissent donc des rayons. Pour l’écrasante majorité des consommateurs, c’est un non-événement. Pour les fans, peu nombreux précisément parce que produit très segmentant, c’est pas loin de la fin du monde ! Depuis, pétitions et appels au retour des Figolu se multipliaient via les réseaux sociaux. C’est donc chose faite depuis quelques semaines. Faudra juste pas être regardant sur le prix (c’est ce qui est bien avec les fans). Un p’tit tour dans mon placard à archives (z’avez vu le rangement ;-) ! )et, hop, je trouve cette photo chez Market (ci-dessous). Résultat sans appel : + 16 % en poids dans le paquet (de 165 à 192 g) et… + 66 % en prix. On appelle ça “créer de la valeur”. Par le manque. 

Figoluavant