Le , par
SAMEDI CONSO : mon carnet (retail mais pas que…) de la semaine

SC

« SAMEDI CONSO », la semaine retail (mais pas que…) passée en revue. Comme toujours en totale liberté. Et tant pis si ça pique ! 

 

SAMEDI

 

Un Carrefour Market dans le Morbihan. Des pommes à près de 60 % de réduction. EGA ? Vous avez dit EGA ? Kesako ?

IMG_6884

 

Autre promo du rayon F&L (réglo celle-là) : le raisin Red globe à 1,39 €/kg. A réserver quand même aux familles nombreuses. Plus de 2,4 kg la grappe !!! J’en souffrirais presque pour le pied de vigne qui a l’a longtemps portée. Et le bien-être… végétal alors ???

IMG_6900 IMG_6902

 

Chez Carrefour à présent. Vous la sentez l’opération « je vide la réserve » ? Moi très bien !

IMG_6929 IMG_6928 IMG_6927

 

Côté Penser-Client, y’a mieux à faire. Planter un box devant une affiche « 34 % de remise », alors que les produits ne sont pas concernés, comment dire ? 1/ Que c’est pas malin. 2/ Que ça oblige à un affichage pas très commerçant.

CarrefourVin

 

Monoprix. A gauche, camembert de Normandie AOP Monoprix Gourmet « au lait cru, moulé à la louche », 4,29 €. A droite, camembert de Normandie AOP Monoprix Gourmet « au lait cru, moulé à la louche », 2,99 €. Une même unité de besoin, deux gencods, deux prix. Dur d’être client.

IMG_2707

 

 

DIMANCHE

 

La presse, si prompte à « tailler » les méthodes des commerçants, vaut-elle mieux… ? Pas sûr. Pour lire ce papier du JDD, l’offre est alléchante : 0 €. Sur l’écran suivant la gratuité est plus relative : pendant deux mois, à la condition de souscrire un abonnement à 6,90 €/mois. Tout est commerce. Surtout la presse.

Capture d’écran 2020-10-04 à 09.03.00 Capture d’écran 2020-10-04 à 09.03.12

 

Yves Rocher écrit à ma moitié. Objet du mail : « Le Calendrier de l’Avent : c’est maintenant ». Ou pas !

Capture d’écran 2020-10-11 à 08.33.25

 

C’est la foire aux vins chez Auchan qui « déstocke » Lafite Rotschild (doivent aimer la terminologie les Bordelais !). 80 € de remise. Faut juste que j’accepte de mettre plus de 1 000 € dans le flacon. J’vais encore attendre un peu, espérant le… « Grand déstockage ».

Capture d’écran 2020-10-11 à 11.46.51

 

Tant qu’à être chez Auchan, quelques emplettes. On reprochera tout ce que l’on veut à l’enseigne mais pas l’imprécision sur les allergènes. Plus de 20 lignes pour indiquer ceux qui… ne sont pas dans cette crème dessert.

Capture d’écran 2020-10-11 à 11.52.29

 

Revue de presse. « Le Slip français devient une entreprise à mission », m’apprend FashionUnited. Vous êtes sûr ??? Pas une entreprise à… miction plutôt ? OK, pardon.

Capture d’écran 2020-10-13 à 06.35.05

 

 

LUNDI

 

Lecture de prospectus. Dans le catalogue Carrefour, Blédina s’emporte : « Sans nos agriculteurs français, ce tract serait vide ». Cette page du tract, peut-être. Mais pas le tract, non. Et c’est bien ça le problème pour l’agriculture française. Laisser à penser que tous les produits du catalogue sont élaborés à partir de matière première française (lorsque c’est possible / évidemment pas le café ou le jus d’orange), n’est pas la meilleure manière de responsabiliser le citoyen consommateur.

IMG_7107

 

Sur la même page, en apparence dédiée à Blédina, une compote Materne s’est perdue ! Errare humanum est. Mais, juste pour savoir : en l’espèce, un fournisseur peut envoyer une facture de… pénalité à Carrefour ? Parce que pour un camion en retard ou un produit en rupture usine, les enseignes n’ont a priori pas d’états d’âme… Oui, je sais, je suis un grand naïf !

BlédinaMaterne

 

 

MARDI

 

En Belgique pour quelques magasins. Chez Carrefour comme ailleurs, Halloween se prépare. Le mariage est-il si effrayant ? Rassure-toi, chérie, je ne le vois pas ainsi !

IMG_7145

 

Ici aussi, port du masque obligatoire. Mais à quel prix… ! 11,40 € les 20 masques. Et si la guerre des prix (sur les masques) avait finalement une… utilité sanitaire ?

IMG_7152

 

Chez Cora, toujours en Belgique. Les 50 masques ? 28,50 €. Je confirme : la guerre des prix n’a pas dépassé Quiévrain.

IMG_7203

 

Pas tous les pains, non. Juste quelques-uns.

TousnonmaisquelquesunsouiIMG_7199

 

Decathlon Namur. En live, le taux d’occupation du magasin. 3 %. Y’a du mou !

IMG_7160

 

Retour en France. Monop Station. Une boîte de masques par personne pas plus, « afin d’assurer le ravitaillement de tous ». D’un autre côté, à 29,90 € la boîte, je veux bien passer mon tour ! A ce prix là, c’est même un plaisir d’être solidaire.

IMG_7244

 

 

MERCREDI 

 

8h25 devant les grilles d’Auchan à Orléans. Le premier véritable shop-in-shop de Decathlon ouvre dans quelques minutes (revoir ici). Suis pas seul. Tous les sportifs se sont visiblement donnés rendez-vous.

IMG_7254

 

Je sais, j’devrais pas défier un « Decathlonien ». Surtout le maître des lieux ! Allez, go-go Clément.

IMG_7319

 

Chez Auchan. Les jouets ont débarqué en rayon. Un pistolet Nerf et 60 % de remise. Auchan est paré pour… la guerre des prix !

IMG_7336

 

Le saisonnier jouets encore. Habile manière d’ancrer le projet RSE aux yeux des clients.

IMG_7332

 

Et sinon, Monopoly « édition tricheurs » ou « mauvais perdants », ça doit pas être des jeux… éducatifs, si ?

IMG_7340

 

Non loin, Mango et Celio. Vous n’aimiez pas le style d’avant ? Ni les employés ? Ça tombe bien. « Nouvelle collection, nouvelle équipe ».

IMG_7330

 

 

JEUDI

 

Avec quelques mois de retard sur le programme initial cause Covid, présentation des recommandations 2020 du ThinkTank AgriAgro des Echos (que je dirige depuis 6 ans). Toujours un bonheur de partager des réflexions sur l’avenir de la filière alimentaire, « de la fourche à la fourchette ». C’est dans ce cadre que s’inscrit #BalanceTonOrigine. Autant dire, que là-aussi, tant pis si ça pique ! A la condition quand même que ça fasse avancer la cause. [ Pour les curieux, pour ceux que la synthèse de nos travaux intéresse, suffit de me le demander ici ]

LesEchos

 

Revue de presse. Panzani serait donc à vendre. Un milliard pour 875 millions d’euros de chiffre d’affaires m’apprend Les Echos. J’veux pas faire pleurer sur le sort des distributeurs, mais c’est le genre de valorisation (115 %) que l’on n’est pas prêt de voir côté retail ! Aujourd’hui, en bourse, Carrefour est valorisé… 14 % de son chiffre d’affaire. Voilà, voilà.

Panzani

 

Chouette un jeu de piste. Et si je trouve la farine, je gagne quelque chose ???

IMG_5069

 

A samedi prochain, ou pas…