Le , par
Bis repetita

Lidlpâtespréconfinement

A la manière d’une (mauvaise) série, voici donc “Confinement, le retour”. Personne de sensé n’en aura été surpris tant la préparation des esprits depuis deux jours a été un modèle de comm’. D’ailleurs, les consommateurs eux-mêmes l’ont anticipé, en témoignent de nombreuses “tranches de vie” sur les réseaux sociaux. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la peur de manquer a poussé les clients en magasins hier, en dépit des propos rassurants (et rationnels) de plusieurs patrons d’enseigne. Ils avaient pour eux l’expérience du premier épisode. Mais la peur est souvent irrationnelle. Sans compter ceux qui, pour des raisons mercantile, font entendre une p’tite musique différente sur le thème “faites des stocks” (voir ici cet incroyable publi-rédactionnel payé par Amazon au Figaro). Voilà pourquoi, même s’il est différent (par principe), l’épisode “Le Retour” ressemblera au premier opus de la saga… C’est (hélas) le principe d’une série. 

Mais parce que je suis un incorrigible optimiste (toujours chercher le positif quelque part, quitte à creuser profond !), je retiens d’hier cette image (qui m’est parvenue via la ligne InfosRetail*). Un Lidl dans le Finistère. Pourquoi du positif ? Parce que les crises ont cette vertu : pousser à se dépasser, prendre des initiatives, sortir du cadre, etc. Manifestement (ne me demandez pas à quoi je le vois, ça doit s’appeler le flair !!!), cette affichage est local. Et dans ce qui est une enseigne centralisée (euphémsime), c’est rafraîchissant ! 

 

 * Envie de partager une info retail ? Une photo, un nouveau produit, un nouveau concept, une observation terrain, des chiffres commerciaux, une initiative à venir, etc. La Ligne InfosRetail est là pour ça. En toute discrétion of course ;-)