Le , par
Confinement, jour 1 : la grande hypocrisie (et Darty le plus “dans l’esprit”)

IMG_8149

Premier jour du confinement V2 et, à la différence du premier épisode de la série en mars, de nombreuses enseignes sont demeurées ouvertes, chacune profitant de son interprétation du décret publié ce matin au journal officiel. Leroy Merlin par exemple ? Ouvert. Ce qui s’entend eu égard aux exceptions listées par le décret (“commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé”). Mais sans aucun filtrage pour le magasin que j’ai “testé” cet après-midi. Résultat : balade en couple, parfois en famille (ci-dessus). Forcément, ça va vite se savoir et le nombre de clients va croître ! Gifi ? Ouvert aussi. Là, j’ai eu plus de mal à identifier l’exception dans laquelle s’engouffrait l’enseigne de bazar. Les 2 références de clavier d’ordinateur ? Possible. Et voilà Gifi tout d’un coup devenu “essentiel” (puisque c’est le mot) à la mise en œuvre du télétravail. On en poufferait presque. Boulanger ? Itou. A la nuance que l’offre pour le télétravail est objectivement plus aboutie. Darty enfin. Même justification que Boulanger. Mais, à la différence de tous les autres magasins, le seul où l’entrée n’est pas automatique. Un vendeur m’accueille : “Vous venez pour un produit urgent ?“. Moi : “Oui une imprimante pour mon bureau à la maison“. Lui : “Je vous accompagne“. Et le voilà me faisant l’article sur les deux seules imprimantes encore en stock. Choix rikiki, certes, mais responsabilité nettement élevée qu’ailleurs. Donc dans l’esprit du confinement. 

Côté politiques, même hypocrisie. Plusieurs maires y sont allés de leur arrêté… autorisant l’ouverture des commerces non-alimentaires au nom de l’égalité de traitement (les hypers qui proposent des produits non-alimentaires sont bien ouverts). Le pompon pour le Maire de Châlon sur Saône, Gilles Platret, qui rajoute un argument imparable : en ouvrant tous les commerces, il compte éviter “l’accumulation dangereuse” (c’est son vocabulaire) dans les hypers/supers. A l’hypocrisie se rajoute en l’espèce le populisme. Le mélange des deux se rapprochant grandement de la bêtise.

Capture d’écran 2020-10-30 à 17.06.17 Capture d’écran 2020-10-30 à 17.06.29 Capture d’écran 2020-10-30 à 17.06.35