Le , par
[ EXCLU ] Hypers Auchan : 8e année consécutive de baisse des ventes

Auchan CA 2020

L’année n’est pas encore terminée mais le bilan est – hélas – connu chez Auchan. Les hypers français vont aligner une 8e année consécutive de baisse du chiffre d’affaires (hors carburant). Les raisons ne manquent pas. Au reflux structurel auquel semblent condamnés les grands hypers, s’est rajoutée cette année une succession de handicaps objectifs (outre un léger effet de parc / par exemple la vente de Villetaneuse à Lidl). Au printemps, le premier confinement a lourdement pénalisé les hypers (Leclerc y compris d’ailleurs) lorsque les clients préféraient la proximité. A l’automne, dans le cadre du second confinement, c’est la fermeture des rayons non-essentiels qui a amputé l’attractivité des hypers, particulièrement ceux dans lesquels le non-al pèse lourd. Globalement, selon mes informations, les hypers Auchan “roulent” actuellement à environ – 3 %. Tant l’alimentaire que le non-al seraient négatifs avec comme seul ilot de croissance l’électronique et l’électroménager. A l’heure de présenter ses comptes en mars prochain, Auchan invoquera la pandémie. L’effet est réel. Mais comme Carrefour aura alors déjà présenté ses siens (de comptes), on saura que ses hypers français auront affiché “du très léger positif”. A date, en effet (et c’est aussi une info exclusive de la maison), les hypers Carrefour sont à + 0,9 %. Pas le Pérou mais, comparé à Auchan, c’est près de 4 points de mieux. Sans doute car la prise de conscience du mal qui ronge les hypers a été plus précoce. On ne soigne en effet un mal que lorsqu’il est bien accepté. Toujours ce déni qui a trop longtemps pesé chez Auchan et dont l’arrivée d’Edgar Bonte a marqué la fin. Mais il faut encore le temps que les efforts portent leurs fruits. Et ça ne sera donc pas en 2020. En tous les cas pour le CA des hypers français.