Le , par
Ces instants qui résument une folle année, ces instants que je garderai longtemps en mémoire

Leclerc Vire

Chacun aura ses souvenirs de cette folle année qui s’achève aujourd’hui. Les miens, vus du carrelage, sont d’ailleurs rassemblés via les “instantanés” d’un ALBUM GRANDE CONSO, en libre-téléchargement ici. Parmi ces souvenirs, le plus fort est sans conteste ces quelques secondes, prises sur le vif au Leclerc Vire (14). C’était le 31 mars. Depuis quelques jours, le magasin avait initié un incroyable rituel : tous les jours, à 11h, une minute d’applaudissements en guise de remerciement pour ceux et celles qui, sur le terrain, assumaient une quasi mission de service public : nourrir la France. Au premier rang, évidemment, les caissières. On l’oublierait presque aujourd’hui mais un mouvement massif de droit de retrait de leur part aurait tout simplement paralysé le commerce. Alors, le 31 mars, curieux de cet incroyable rituel, je prends la route de Vire, pour vivre cette “claque”, pour applaudir aussi, pour témoigner “du carrelage” comme j’ai choisi de le faire pendant toute la durée du confinement, n’en déplaise à certains. Ce jour-là, c’était grandement utile d’être à Vire pour immortaliser un moment unique : les clients et les cadres du magasin applaudissant leurs caissières et, au-delà, tous les employés. C’était il y a 9 mois aujourd’hui. Je garderai longtemps ces instants en mémoire.