Le , par
Parts de marché : champagne à Massy ?

P4bis

Publication cet après-midi des parts de marché pour la P4 Kantar (du 22 mars au 18 avril). Et, sans surprise vu l’historique (la P4 2020 avait logiquement été exceptionnelle avec les premières semaines du premier confinement), les mouvements sont violents, effet de rattrapage oblige.

Une fois n’est (vraiment) pas coutume, la plus forte progression est à mettre au crédit des hypers Carrefour qui s’envolent de + 1,8 pt, l’occasion d’ouvrir une bouteille (au moins du pétillant) à Massy, au siège de Carrefour. Alors, oui, ils avaient touché le fond l’an dernier à la même époque. Donc la base de comparaison était facile. Pour autant, il faut noter que les hypers Carrefour progressent davantage que les autres “grands brûlés” de la P4 2020 (Leclerc y compris qui, sans rien voir venir, avait chuté de 0,8 pt ce qui était inédit pour l’enseigne). De même, avec une stabilité en 2021, Market n’est pas ridicule comparé aux autres enseignes de supermarchés (notamment U), exception faite d’Intermarché qui, dans une lecture sur deux ans, apparaît comme le grand gagnant avec + 1,9 pt. Une lecture qui montre le chemin qu’il reste à Carrefour. Malgré le rebond de 2021, les hypers du groupe sont en effet encore dans le rouge vs 2019 (- 0,2 pt). Mais quasi indolore comparé à Géant (- 0,8 pt) dont la part de marché aura été amputée d’un tiers sur la période. En raison des cessions à Leclerc, U et Intermarché certes, mais pas uniquement…