Le , par
Grand Frais et la viande : franchement moins vertueux que les hypers (sur les origines)

IMG_3552`

Le titre est probablement un peu violent mais, comme toujours, je… l’assume. Voilà déjà quelque temps que le sujet me chatouillait. L’occasion de l’ouverture, avant-hier à Bry-sur-Marne, du dernier magasin Grand Frais était trop belle. Déjà, le prospectus diffusé dans les boîtes-aux-lettres frôlait quand même la provocation pour une “Ferme France” qui attend soutien des enseignes en privilégiant l’origine nationale (ci-dessus). Chez Grand Frais (ou plus exactement Novoviandes qui exploite le rayon ici), c’est donc un non-sujet. Les paysans français peuvent bien appeler à l’aide, la côte de bœuf est annoncée d’Allemagne ou d’Irlande, le filet de bœuf d’Allemagne ou de Hollande, le poulet est belge et le filet mignon de porc est espagnol ou hollandais. Bref, au risque de me répéter : l’origine est non-sujet pour Grand Frais / Novoviandes. J’imagine les réactions agricoles si le tract était signé Carrefour ou, pire !, Leclerc. Là, chez Grand Frais, ça passe crème. 

En magasin, l’origine est aussi un non-sujet. Clairement annoncée lorsque française (faut bien se vanter hein…), cachée à l’extrême ou carrément absente lorsque la viande est importée. La preuve en images… 

IMG_3545 IMG_3544 IMG_3548 IMG_3556

Parfois, la plaisanterie tourne à la mesquinerie (j’ai prévenu, c’est “hard” aujourd’hui). Prenez le cas du haché, fortement mis en avant hier jeudi. Il provient… “de morceaux dénervés et dégraissés”. C’est pas une origine, juste une mention valorisante…

IMG_3543

Mais parce que je suis curieux, j’ai cherché. Et j’ai trouvé. Un flyer, déposé sur l’étal, avec en caractères microscopiques l’origine Allemagne et Irlande. D’évidence, si Novoviandes cache à ce point l’origine de ses viandes, c’est bien qu’il n’en est pas fier. 

2