À la une

J’ai testé… OK Market !, “l’Instacart selon Carrefour”

OK Market Test-2

Direction Lyon aujourd’hui pour tester OK Market. C’est la nouvelle initiative e-commerce de Carrefour et, surtout, la première pierre d’un édifice plus ambitieux, tel que présenté par Élodie Perthuisot, la patronne du e-commerce de Carrefour lors des Ateliers du Drive le mois dernier : créer l’Instacart français, du nom de la plateforme américaine (valorisée 40 milliards de dollars) qui, dans chaque ville, agrège l’offre de dizaines de commerçants (alimentaires et non-alimentaires). Pour la phase de test, seuls 3 Carrefour sont intégrés sur l’appli. Suffisant néanmoins pour décortiquer le concept, le tester et, surtout, le raconter, jusque dans les écarts de prix entre l’appli et les magasins dans lesquels les commandes sont préparées… 

Le DOSSIER GRANDE CONSO est en libre-téléchargement ici >> 

OK Market Test

4 commentaires

  1. Je veux pas blaster ces services mais sérieux… Qui a besoin de ça ?
    Et sous quel “modèle social” pour les livreurs ?
    Et quel modèle économique avec autant d’erreurs dans la prepa ?

  2. plus 50% de non conformité… impressionnant. et la différence d’argent payé à la fin? est ce dû au rajout de produits non voulu?

  3. Bravo à Carrefour. C’est clairement un coup d’avance qui répond à la faiblesse du drive : les produits frais trad. Je parie que ce modèle s’imposera rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page