Le , par
Les Mousquetaires doivent (prestement) réinvestir

IntermarchéTravaux-3

Sans surprise mais bigrement intéressante. L’étude annuelle de mes camarades de Linéaires sur la rentabilité des indépendants (voir ici) délivre un résultat attendu pour qui a deux-trois notions de la construction du résultat dans le retail :-) Grands vainqueurs de l’exercice 2020 en chiffre d’affaires (évidemment servis par la situation), les Mousquetaires le sont aussi en rentabilité. Jugez plutôt… En moyenne, selon l’étude de Linéaires, les magasins Intermarché ont dégagé 2,5 % de résultat net en 2020. Un niveau jamais atteint par le passé et qui vaut aux Mousquetaires de dépasser les “cousins” Leclerc. Là aussi, une première. 

Dit autrement : les caisses sont pleines. Mais à la différence des autres indépendants (Leclerc et U, également en forte progression de rentabilité), Intermarché est une enseigne qui souffre encore de l’hétérogénéité de son parc. Et, autant le dire comme je le sens depuis quelques mois, il est surprenant de ne pas voir davantage de travaux chez Intermarché (ni même d’entendre d’appels à investir de la part du nouveau management). Le succès commercial de Leclerc et de Système U sur la décennie 2010/2020 (respectivement + 43 % et + 35 % en France, lorsque qu’Intermarché n’affiche “que” + 8 %) repose précisément sur le haut niveau d’investissement des années précédentes. Intermarché en a désormais les moyens. Voilà pourquoi pour protéger la valeur de leur actif, les Mousquetaires seraient bien inspirés d’investir. Prestement.